Fandom français de Kingdom Hearts


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Commentaires pour "La cendre, comme des larmes" [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Commentaires pour "La cendre, comme des larmes" [OS]   Jeu 13 Sep - 14:11

Alors? Ça le fait, un crossover entre Silent Hill et Kingdom Hearts (chaque fois que je dis à quelqu'un que je connais que j'ai fait ça, ils sont tous surpris... faut dire que c'est très légèrement à l'opposé l'un de l'autre ^^')? Est-ce que, oui, je ne suis bonne que pour l'angst et devrait n'écrire que ça (hm, je crois que ça me dérangerait même pas ^^')? Qui fait le plus pitié de Vanichoupinet ou de Roxas (ou Demyx peut-être)?

Mais le plus important: est-ce que quelqu'un a envie de me trucider parce que je tue tous les persos de KH sur lesquels j'écris, et que ceux qui miraculeusement survivent ont un destin des plus tragiques? ^^'

Allez, à votre tour~
Revenir en haut Aller en bas
Ariani Lee
Grande Prêtresse de l'Akuroku


Messages : 715
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 30
Localisation : Cité du Crépuscule

MessageSujet: Re: Commentaires pour "La cendre, comme des larmes" [OS]   Jeu 13 Sep - 16:33

C'est Roxas qui m'a fait le plus de peine.
C'était, waouh! Époustouflant! TU as bien rendu l'esprit de Silent Hill,e n plus j'étais rudement contente que tu aies choisi cet univers là. Quand tu as parlé de l'école, j'ai directement visualisé l'endroit. Je pensais au thème de Roxas dans KH pour la musique, et ça collait très bien à l'ambiance triste et sombre.
ça me rappelle un peu mon "UNDEAD", j'avais croisé les vampires de Lost Souls? et les zombies (géniaux) de The Walking Dead. C'est agréable d'écrire avec les mort-vivants, et tu l'as très bien fait, en appuyant là où il fallait.
Merci beaucoup pour cet OS!

_________________
I'll always be there to bring you back!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arianilee.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaires pour "La cendre, comme des larmes" [OS]   Ven 14 Sep - 2:18

Roxas? Hm, moi, c'est drôle, c'est Vani que je plains le plus. Roxas au moins est délivré de ses souffrances. Van' n'accepte pas sa peine et décide de devenir inhumain pour survivre. Enfin, après, c'est que mon avis ^^'!

Eh bien, pour tout dire, quand je l'ai vu dans la liste, j'ai tout de suite su que j'écrirais là-dessus. Je n'ai jamais été une grande fan, mais j'adore la musique du deuxième jeu (ouais, j'ai eu la soundtrack juste après avoir écrit ce texte, j'étais un peu triste de ne pas l'avoir eu avant, ça aurait été concept ^^') et j'avoue que j'aime l'univers. Je trouvais ça plus original que de prendre HP ou Le Seigneur des Anneaux. Ha ha, l'école... c'est l'endroit dont je garde le plus de souvenirs (ça et les infirmières, avec bien entendu Pyramid Head). Tant mieux ^^!

Deux séries que je ne connais pas... ^^' À dire vrai, je n'adore pas les morts-vivants (enfin, je dis ça... j'aime ça mais parcimonieusement, disons). Par contre j'adore écrire avec, surtout quand je peux le faire aussi dramatique ^^!

Merci à toi pour le défi Wink!
Revenir en haut Aller en bas
Ariani Lee
Grande Prêtresse de l'Akuroku


Messages : 715
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 30
Localisation : Cité du Crépuscule

MessageSujet: Re: Commentaires pour "La cendre, comme des larmes" [OS]   Ven 14 Sep - 8:56

Vani est le plus pathétique des trois, mais Roxas, celui qui fait le plus de peine - parce qu'il est celui qui souffre le plus, en fait.
Ah, les infirmières... tout à fait accueillantes et serviables...

_________________
I'll always be there to bring you back!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arianilee.tumblr.com/
Sixtejun
Esprit tordu qui fait des nœuds dans ceux des autres


Messages : 1066
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 27
Localisation : Nulle part ailleurs

MessageSujet: Re: Commentaires pour "La cendre, comme des larmes" [OS]   Dim 16 Sep - 14:37

Me voici de retour, mais non pour jouer un mauvais tour ! Hum, pardon, c'était plus fort que moi ^^.

Je n'ai pas vu le film « Silent Hill » encore. Pourtant, je sais que je le devrais, mais bon. Ce n'est pas grave, j'ai tout de même pu apprécier ta fic. Encore une fois, je félicite le fait que tu sois restée IC avec les personnages, même pour Roxas, que l'on voit larmoyant ici. Néanmoins, c'est tout à fait le genre de comportement qu'il a pu avoir dans les jeux, sauf qu'ici, tu le remanies à ta sauce.

Demyx, ah, ce bon vieux Demyx. Ici, il a un rôle disons... glauque, mais j'ai remarqué que malgré sa condition, malgré ce qu'il fait à son ex-petit ami, il il y a une part d'humanité qui subsiste en lui. Ah, que c'est chou ! Roxas qui suit Vanitas sans discuter, ça me rappelle lorsqu'il suit Xemnas pour rejoindre l'Organisation, ou encore DiZ pour qu'il se fonde en Sora. Tous ces petits clins d'œil, qui sont sans doute inconscients, m'ont fait sourire. L'allusion du cœur de Vanitas aussi, comment ne pas la remarquer ?

Je ne sais pas trop qui a le plus mauvais rôle ici, entre les trois. Je ne trouve pas que Vanitas fasse pitié, parce qu'il ne ressent plus rien. Il est vide, a été brisé maintes et maintes fois. Avoir de la pitié pour quelqu'un, chez moi, est négatif. C'est le fait d'éprouver le besoin de le plaindre. Je n'en ai pas pour lui, ni pour Demyx et Roxas. Par contre, j'éprouve de l'empathie envers eux, je comprends leur souffrance, leurs agissements. Je ne sais pas si je suis claire, en fait.

La fin est particulièrement percutante et refait écho au début de l'OS. C'est une boucle sans fin, dans une ville maudite, qui n'appartient qu'aux monstres, oui. Seulement, est-ce que ce sont vraiment des monstres ? Qu'est-ce qui est à l'origine de cette déchéance ? Enfin, dans l'OS, je parle, pas dans le film ^^. Ce sont des questions que le lecteur se pose, tout en s'imaginant plusieurs théories, suite aux quelques indices laissés par chaque personnage.

Vanitas qui reprend la mélodie jouée par Demyx, voilà qui est surprenant. C'est sa part d'humanité, du moins ce qu'il en reste, qui s'exprime en lui. Ce sont les sentiments qu'il n'éprouve plus, qu'il n'exprime plus non plus. J'ai trouvé ça touchant, et du coup, cela ôte en partie son côté profiteur, charognard. Bon, sentiment qui ne sera pas partagé par tout le monde, mais à mon sens, lui aussi est victime de la boucle.

Sinon, je reviens sur la forme. J'ai remarqué quelques maladresses dans le style, j'en ai relevé quelques unes. Par exemple, le verbe « reprendre » apparaît assez souvent à un passage dans le texte. J'ai repéré aussi d'autres répétitions mineures, comme ici :
« […] pour trouver des cheveux blonds, des yeux bleus. Il chercha, chercha, pendant plusieurs heures, sans trouver plus que quelques messages anonymes et quelques créatures. » : le verbe trouver.
« L'adolescent reprit le chemin jusqu'à son point de départ, s'installa sur un trottoir et fixa une fois de plus le ciel. La cendre qui tombait dans ses yeux le fit pleurer, mais il maintint son regard fixé vers le haut, comme s'il croyait y voir quelques vérités. » :le verbe fixer.
« Il voyait sa guitare, et comment il aimait lui jouer des chansons. « : phrase maladroite à mon sens, je trouve.
« Derrière ses larmes, il revoyait l'ambition de Demyx, son idée de partir voir le monde, apprendre la musique. » : le verbe « voir ».
« Ils marchèrent un long moment, en silence, contournant le lac d'un pas rapide. Le chemin fut long, mais en aucun cas périlleux. » : le mot « long ».
« Le blond le suivit et ils se plaquèrent des deux côtés de la porte d'entrée. Après un bref regard, Vanitas se jeta sur la porte et l'ouvrit d'un coup de pied, pointant déjà l'arme qu'il tenait lui aussi à la main dans la pièce et avançant. » : répétition du mot « porte ». Sinon, la seconde phrase, sur la fin, me semble peu jolie, niveau style. Les gérondifs l'alourdissent beaucoup, ralentissent plus que nécessaire le rythme.
« Son fusil lui tomba des mains et il s'approcha de la silhouette, qui continuait de jouer comme si de rien n'était. Il tomba à genoux devant elle, reconnaissant les cheveux blonds et les yeux cyan qu'il cherchait depuis si longtemps. » : répétition du verbe « tomber ».
« Les larmes envahirent son visage, mais il put quand même détailler l'apparence de celui qui l'avait quitté tout sourire. » : sur la fin, je trouve l » tout sourire » de trop, comme une pièce rajoutée. La construction est bancale.
« Dix huit ans à peine, trois ans de plus que lui, et il paraissait connaître le monde entier, tout manipuler sur ses longs doigts graciles, dont les ongles étaient gardés longs pour mieux jouer de son instrument. » : idem, cette phrase me fait un peu grincer des dents à cause du style, de sa lourdeur couplée à sa longueur. Par exemple, le morceau « les ongles étaient gardés longs » pourrait être formulé mieux que cela.

A la prochaine fois, sinon ! Ah, et pour ton autre OS « déprimant », j'attendrai d'avoir passé mon concours (fin septembre) avant de m'attaquer à sa lecture. Je n'ai pas trop envie que mon moral en reprenne un coup en ce moment *rires*.

_________________
Les ténèbres de l'hiver épousent les lueurs blanches de l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fictionpress.com/~aisluneseidirey
Ariani Lee
Grande Prêtresse de l'Akuroku


Messages : 715
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 30
Localisation : Cité du Crépuscule

MessageSujet: Re: Commentaires pour "La cendre, comme des larmes" [OS]   Dim 16 Sep - 14:59

Luna je suis d'accord avec toi de A à Z : ) Silent Hill, ceci dit, est une série de jeux vidéo de type "survival horror" avec d'être un (pas mauvais mais ne rendant rebectant pas l'original) film. Et, oui, elle a réellement possédé l'ambiance et le principe car si les créatures ne sont pas des zombies à proprement parler, ce sont bien des morts vivants (j'ai volontairement retiré le trait d'union) et elles ont été humaines, avant.
Je te rejoins sur Vanitas, qui ne ressent plus rien, on n'a donc pas de peine pour lui - il va juste continuer sa route, ça n'a rien changé pour lui.

_________________
I'll always be there to bring you back!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arianilee.tumblr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commentaires pour "La cendre, comme des larmes" [OS]   Mar 18 Sep - 5:58

Luna: Encore merci pour ce commentaire, et désolé d'avoir un peu tardé ^^'!

Je n'ai pas vu le film non plus, pour tout dire xD! J'ai regardé mon frère passer le 2e jeu au complet, je crois (en tout cas, une bonne partie, sinon), et il me semble que j'avais vu des bouts du 4e (sinon quelqu'un que je connais m'en a parlé). Je connais aussi vaguement la trame du 3e... mais je me suis vraiment basée sur le 2e, la trame déjà y ressemble (le personnage principal cherche aussi quelqu'un) et pour l'ambiance, un peu triste aussi (c'est ce que j'ai beaucoup aimé de Silent Hill comparé à d'autres jeux comme Resident Evil; c'est horreur, oui, mais c'est aussi dramatique, dans l'histoire et dans la musique, on compatit beaucoup avec les personnages). Hm... c'est drôle, on me dit souvent que je m'approprie les personnages pour en faire un peu ce que je veux. J'interprète souvent ça comme que je fais les personnages OOC; pourtant tu dis la même chose et tu dis que je les fais IC. Je pense que je ne chercherai plus à comprendre xD!

Oui, c'était le but! ^^ Je voulais quand même garder une certaine humanité à Demyx, comme quand il est Simili par rapport à son original. Je pense que Roxas est juste le genre de personnage à suivre n'importe qui, parce qu'il n'a aucun repère et n'a au demeurant rien à perdre. Quand on y pense, je lui donne dans ma fic un rôle semblable à dans KH... ça expliquerait que tu le trouves IC ^^! Mais oui, je confirme, c'était inconscient!

Oui je comprends ce que tu veux dire. Dans ce cas, je dirais que je n'éprouve pas de pitié pour eux. En fait, je n'éprouve presque jamais de pitié, bien franchement. J'ai énormément d'empathie, pour avoir de la pitié il faut savoir se distancier, et je n'y arrive pas. Par conséquent, ce que je voulais dire, c'est plutôt lequel a le plus mauvais rôle justement. Je comprends pourquoi vous n'avez pas choisi Vani pour tout dire; au fond, il n'est pas vraiment conscient de ce qu'il est devenu, et c'est justement pour ça qu'il est moins à plaindre. Roxas lui souffre beaucoup plus, c'est évident. De ce côté, je suis d'accord. Mais il n'empêche que je suis plus triste pour Vani quand même, justement parce qu'il doit tout oublier pour éviter de souffrir. Au fond, s'il l'acceptait, sa souffrance serait encore plus intense que celle de Roxas, je pense... après, ce n'est que mon interprétation.

Tu n'as pas joué aux jeux, mais tu verrais encore mieux si c'était le cas, parce que Silent Hill, c'est exactement ça: une ville en-dehors du temps, dont on ne peut pas sortir, dans laquelle on ne peut pas vraiment survivre. Tout le monde finit par y mourir ou y vivre en mort-vivant. C'est effectivement une boucle sans fin et c'est ce qui est le plus tragique.

Ah, ce geste! Personnellement, je n'ai toujours pas décidé comment l'interpréter exactement, mais je sais que je le trouve très beau, en tout cas! C'est effectivement la part d'humanité de Vanitas que j'ai voulu faire ressortir, mais je pense qu'on pourrait très bien le voir différemment. C'est drôle, autant j'ai voulu faire de Vanitas ce genre de personnage que tu décris, autant je n'arrive pas personnellement à le voir tout à fait comme ça: il conduit Roxas à sa mort, certes, mais il le conduit à ce qu'il cherche après tout. Dans ce monde-là, ça peut même être vu comme un geste de pure gentillesse. Si on rajoute à ça la chanson qu'il joue pour les amoureux, puis le fait qu'il a dû tuer son propre frère parce qu'il était devenu un mort-vivant... sincèrement, Vanitas est beaucoup plus humain qu'il n'y parait au premier coup d’œil. La phrase de la fin était censé faire ressortir ça aussi: Silent Hill ne peut être peuplé que par des monstres, Vanitas a donc été forcé de devenir un monstre.
D'ailleurs, vu que tu n'as pas joué aux jeux, est-ce que tu savais? Quand je dis qu'on ne peut pas sortir de Silent Hill, c'est littéralement. Un coup que tu es rentré, tu n'es plus capable de sortir. Dès que tu arrives à la «fin» d'une rue, il y a, si je me souviens bien, un gros cratère qui t'empêche d'aller plus loin. Donc on peut rentrer, mais pas sortir...

Ah, les répétitions... c'est ma faiblesse! ^^' Je vais tenter de corriger tout ce que tu m'as dit! ^^'

Ah oui, je comprends, ne t'inquiète pas! C'est le genre de texte qu'il faut être bien préparé pour lire de toute façon, alors prends bien ton temps ^^!

Ariani: Je n'ai pas vu le film non plus, il faut dire qu'il ne m'a jamais vraiment attiré (à ce que je vois, tu confirmes mes doutes ^^'). À dire vrai, je me suis seulement basé sur le souvenir que je gardais. Aussi, je ne me souviens même plus comment exactement on devient un mort-vivant dans Silent Hill... ^^' j'ai tout fait de mémoire, sans rien vérifier, aussi je suis contente que ça te semble aussi réussi! =)

Pour Vanitas, je n'y reviendrai pas, je crois que j'ai tout dit plus haut ^^!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires pour "La cendre, comme des larmes" [OS]   Aujourd'hui à 11:31

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaires pour "La cendre, comme des larmes" [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 100 façon d'être comme Morsay
» Présentation générale & FAQ sur les larmes & Graals
» [Actu] Nouvelles couleurs et nouveau design pour le forum Harmonia !
» Pour les nuls...comme moi
» Salutations !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fandom français de Kingdom Hearts :: Fanmade :: Fanfiction :: Commentaires-