Fandom français de Kingdom Hearts


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [OS] Requiem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laemia
Vincent-Jean-Hubert


Messages : 714
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 19
Localisation : Dans ton C... Cauchemar. Je suis un Avale-Rêve, coucou.

MessageSujet: [OS] Requiem   Dim 25 Nov - 21:55

Titre : Requiem
Monde : Canon
Genre : Romance, Angst
Pairing : RikuXion. Ah, ça faisait longtemps! 8D
Statut : Complet
Disclaimer : Rien ne m'appartient, et encore heureux.
Rating : K+
Remarque : N'oyeux n'anniversaire Luna! :B J'ai vraiment eu peur de ne pas finir à temps, ahah. Enfin, c'est bon, maintenant ce texte est là et tout va bien. Pfiou! J'espère vraiment qu'il plaira. =)
Ah, oui, je tiens à préciser aussi que l'histoire prend place juste après le séjour de Riku à Oblivion, donc exactement 71 jours après le début de Days. ^^
Bêta-lectrice : Crimson

[Jour 1]

DiZ m’a dit d’écrire un journal pour y voir plus clair. Je ne pense pas que ça m’aidera, mais ça ne coûte rien d’essayer, si ?

Ah, je ne sais vraiment pas quoi écrire… C’est stupide, en fait.

On a élu domicile dans un manoir abandonné, à la Cité du Crépuscule. Sora dort au sous-sol et Naminé a déjà commencé à restaurer sa mémoire. Voilà.

[Jour 2]

DiZ prétend que quelque chose pourrait empêcher les souvenirs de Sora de se reconstituer.

Qu’est-ce qu’un Simili, au juste ? Je n’ai pas tout compris à ses explications. Il s’agirait d’une personne, mais pas vraiment. Ils n’auraient pas de cœurs mais penseraient comme des êtres à part entière. Ils sont créés lorsqu’une personne perd son cœur, si celui-ci est assez puissant.

Sora a perdu son cœur, à la Forteresse Oubliée. Sauf qu’il est toujours en vie. Son Simili pourrait-il coexister avec lui sans complications ? Cette affaire me paraît étrange.

[Jour 3]

DiZ m’a demandé d’enquêter sur l’Organisation en me faisant passer pour l’un de leurs. Est-ce que je rencontrerai le Simili de Sora ? Est-ce qu’il me reconnaîtra ? DiZ prétend que ces créatures gardent des souvenirs de leur ancienne vie, mais que, puisque Sora a survécu, ce pourrait être différent pour celui-ci.

Je ne sais pas trop quoi en penser et je ne peux que croire ce que me dit DiZ pour le moment. Comment sait-il tout cela ? Il prétend avoir longuement étudié la question.

Enfin, avec un peu de chance je pourrai vérifier tout ça par moi-même.

[Jour 8]

Je n’ai pas écrit ces derniers jours. Je n’en ai pas le temps et je n’aime pas trop ça, de toute façon. Je n’ai pas l’impression que ça m’aide. Au contraire, n’importe qui pourrait lire ces lignes, si je laissais traîner ce carnet… Enfin, il n’y a que Naminé et DiZ qui seraient susceptibles d’entrer dans ma chambre.

Mais justement. Je soupçonne DiZ de me conseiller d’écrire dans ce truc pour pouvoir me surveiller. (Repose ça tout de suite !) Enfin… ça n’a pas d’importance. Je n’ai qu’à faire attention à bien cacher le journal, non ?

Ce n’est pas que j’ai quelque chose à cacher, mais je n’aime pas trop que l’on fouille dans mon esprit. J’imagine que c’est normal, non ?

[Jour 9]

Je crois que DiZ n’est pas le seul à cacher des choses.

Naminé a l’air triste, chaque fois que je la vois. Oh, je peux la comprendre. La solitude fait des ravages, mais je pense qu’il y a plus que cela. Je ne vais pas lui en parler. Si elle pensait que je devais savoir quelque chose, je pense qu’elle me le dirait.

Elle aussi a le droit d’avoir ses secrets, tout comme j’ai les miens.

[Jour 28]

Je ne comptais plus écrire là-dedans. Pardon, mais je trouvais ça stupide, et j’ai un mal fou à trouver mes mots… Est-ce que je viens vraiment de m’excuser auprès d’un carnet ?

Enfin, bref.

Finalement, ce n‘est peut-être pas si idiot que ça.

J’ai compris comment Naminé faisait pour ne pas craquer, pour supporter tout ça. Ses dessins lui permettent de s’exprimer. Elle a quelque chose à quoi se raccrocher. Je l’envie, quelque part.

Et moi, alors ? Mon meilleur ami dort, mon île me manque, et je ne suis pas sûr d’y retourner un jour. Est-ce que je le peux vraiment, après tout ce que j’ai fait ? En ai-je seulement le droit ? Je ne sais pas. Ça m’oppresse.

Les Ténèbres sont toujours présentes, je les sens. Ansem a beau avoir disparu, je ne suis pas certain de réussir à retourner dans la Lumière.

J’ai dit que je suivrais la voie de l’Aube, mais une telle chose est-elle possible ?

[Jour 29]

Je ne suis sûr de rien, en ce moment.

Je ne sais pas si je peux faire confiance à DiZ, au fond. Il me cache des choses, c’est certain, mais à quel point ? Et dans quel but ? Ceci dit, il est mon seul espoir de voir Sora se réveiller un jour.

Je pense que l’Organisation a compris qu’un imposteur se cachait dans leurs rangs. Je devrai me montrer plus prudent à l’avenir.

[Jour 32]

Je me répète sûrement, mais qu’est-ce qu’un Simili, dans le fond ? Une coquille vide ? Naminé est un Simili. DiZ dit qu’elle n’a pas le droit d’exister. Je ne suis pas d’accord, mais il prétend que mes émotions sont faussées par mes souvenirs. Ce doit être vrai.

Elle rappelle beaucoup trop Kairi.

[Jour 33]
-

[Jour 34]
-

[Jour 35]
-

[Jour 48]

J’aimerais vraiment trouver quoi écrire là-dedans. Je me rends compte que j’en ai besoin. Chaque jour, j’ouvre la page blanche, et pourtant rien ne sort.

C’est un peu normal, en fait. Il ne se passe rien de particulier. Les jours se succèdent et rien ne semble s’améliorer. Naminé continue de reconstituer la mémoire de Sora, qui continue de dormir. DiZ ne révèlera pas ses véritables motivations. Je ne vois pas pourquoi il nous aide, en y réfléchissant bien. Il semble nourrir une haine viscérale envers les Simili. Ils sont un groupe louche, mais son attitude relève de l’acharnement. Je crois qu’il ne dira rien à ce propos.

Il règne un tel silence, dans le manoir… Les habitants de la ville n’ont pas encore compris que quelqu’un s’y était installé.

Ce calme forcé est insupportable. Je ne me sens pas bien. Comment le pourrais-je, d’ailleurs ? J’ai l’impression d’étouffer.

[Jour 49]

Je n’ai pas encore rencontré le Simili de Sora, depuis que j’infiltre l’Organisation. Je ne suis même pas certain qu’il existe, d’ailleurs. Ça me semble impossible.

Naminé ne dit rien à ce sujet. En vérité, elle ne parle pas beaucoup.

J’ai de plus en plus l’impression que l’on veille un mort et j’ai horreur de ça. Tout le monde a l’air si grave… Pourtant, Sora se réveillera, non ?

Sauf que ce jour paraît bien loin et incertain. Parfois, j’ai peur qu’il ne rouvre jamais les yeux.

[Jour 50]

Je n’ai pas envie de m’énerver contre Naminé. Je ne veux pas lui en vouloir. Elle n’est pas responsable de ce qu’il s’est produit à Oblivion.
Pourtant, plus le temps passe, plus j’ai envie de la désigner en tant que coupable.

J’en ai parlé à DiZ. Ce serait normal, d’après lui. J’aurais besoin de blâmer quelqu’un pour ce qui est arrivé. Il faut un coupable pour tout, non ?

J’ai décidé de blâmer l’Organisation, à partir de maintenant.

[Jour 52]

Le membre numéro XIII de l’Organisation. Roxas.

Il ne lui ressemble pas. Pas du tout. J’ai peine à croire qu’il s’agisse de son Simili. Tout porte à croire que oui, et pourtant je reste sceptique.

Je ne sens pas la présence de Sora en lui.

[Jour 60]

J’ai encore aperçu le numéro XII aujourd’hui. DiZ doit faire erreur. Je sentirais Sora en lui, s’il s’agissait de son Simili, non ?
Je n’ai pu le voir que de loin, mais tout de même…

Il était avec un membre présent à Oblivion. Axel.

[Jour 63]

Les Simili n’ont pas d’odeur.

Je peux sentir ce genre de choses, depuis Oblivion. Et pourtant, je ne sens ni Lumière ni Ténèbres face à eux. Ils sont neutres, presque comme s’ils n’existaient pas. C’est troublant.

DiZ, lui, a l’odeur de la Lumière, mais… Elle n’est pas ordinaire. Comme corrompue. Je ne saurais l’expliquer, c’est vraiment étrange.

[Jour 78]



Je ne sais pas par où commencer. C’est trop étrange, mais j’ai besoin de mettre mes idées au clair après ce qu’il s’est passé. Sauf que je ne comprends vraiment pas…

Cette fille. Cette fille qui m’a attaqué. Qui était-elle ?

Un des membres de l’Organisation a fini par me trouver.

Elle possédait une Keyblade, mais il s’agit d’une imitation… J’ai pu le sentir, sa Keyblade a été fabriquée de toute pièce. Je ne sais pas par qui ni dans quel but, mais le fait est là. Elle, en revanche, ne semblait pas le savoir. Ou bien elle faisait semblant.

Ce n’est pas le plus surprenant. Elle avait le visage de Kairi. Pourtant, ça ne peut pas être son Simili. Dans ce cas, qu’est-ce qu’elle est ?
Je n’en ai parlé à personne. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne pense pas que cela serait judicieux.

[Jour 79]

Sérieusement, qui est-elle ?

[Jour 80]

Je ne comprends pas. Si elle n’est pas un Simili, pourquoi fait-elle partie de l’Organisation ? Et si elle en est un… De qui vient-elle ?

Je crois que Naminé est le Simili de Kairi, mais DiZ ne me répond pas lorsque je lui demande confirmation. Si c’est vrai, cette fille ne peut pas… Enfin, une personne ne peut pas avoir deux Simili.

Mais qui d’autre… ?

[Jour 81]

Ça m’obsède tellement que j’ai voulu en parler à DiZ, mais j’ai vite changé d’avis.

Naminé m’a parlé d’elle. Visiblement, cela fait un moment qu’elle ressent sa présence et elle ne sait pas quoi faire. Elle bloquerait certains souvenirs de Sora.

Si c’est vrai, je devrais faire ce qu’il faut pour qu’elle n’entrave pas son réveil.

[Jour 82]

J’ai pensé à quelque chose.

Il n’y a pas que les Simili qui peuvent ressembler à un être humain. L’Organisation est capable de créer des clones. Comment ai-je pu ne pas y penser avant ?

Seulement… Pourquoi produiraient-ils un clone de Kairi ? Et pourquoi ce clone manierait-il une Keyblade ? Tout ça n’a aucun sens.
A bien y réfléchir, je n’y crois pas, mais cette histoire m’a rappelé le Manoir Oblivion. Et si les réponses que je cherche se trouvaient là-bas ?

[Jour 83]

Oui, j’y trouverais sans doute des informations, mais je ne veux pas y retourner.

C’est purement égoïste, mais je n’ai pas envie d’aller là-bas.

Ce n’est pas de peur, non. Il n’y a plus rien à Oblivion, l’endroit est désert. Ce serait plutôt de la répulsion, si je devais qualifier ce sentiment.

Je déteste ce monde.

[Jour 84]

J’ai fini par tout raconter à DiZ. J’ai l’impression d’avoir fait une bêtise, mais tant pis. Il faut que je sache, vraiment. Puis, Naminé lui avait déjà révélé une partie de l’histoire. Il ignorait juste que j’avais rencontré la fille.

Il m’a dit de me rendre à Oblivion. Je n’ai plus le choix, désormais.

[Jour 85]

Finalement, mes doutes furent confirmés. Je n’ai pas beaucoup d’informations supplémentaires.

J’ai appris l’existence d’un certain projet N°i qui aurait abouti. Xion est bel et bien un clone, et la quatorzième membre de l’Organisation. Sa Keyblade est en effet artificielle, créée à partir de souvenirs.

Les autres données à ce sujet semblaient protégées.

De qui est-elle le clone ? De Kairi ? Ça n’a aucun sens ! Quel est le but de l’Organisation ?

J’en ai aussi profité pour regarder le dossier de Roxas. Ce serait en effet de Simili de Sora. Mais il est censé lui ressembler, non ?
Plus j’en apprends, plus je me perds…

[Jour 86]

Je l’ai revue, par hasard, dans les rues de la Cité du Crépuscule.

Je me suis caché et l’ai suivie. Elle s’est rendue en haut de la tour, avec Axel et le Simili de Sora.

[Jour 102]

J’en ai assez que DiZ traite Naminé ainsi, après tout le mal qu’elle se donne !

Chaque fois que je le lui reproche, il me répète qu’elle n’est pas supposée exister. Et alors ?

Sa haine envers les Simili est vraiment maladive… Ça ne s’arrête pas qu’à l’Organisation XIII.

Ça me démange, mais je ne peux pas trop me rebeller. Sans lui, Sora ne se réveillera jamais.

[Jour 103]

Quand tout sera fini, j’emmènerai Naminé loin d’ici, en sécurité. Je ne sais pas encore où. Ça dépendra des évènements. Si un nouveau combat doit éclater, alors je ne pourrais pas l’entraîner là-dedans. Sinon, je pense qu’elle serait ravie de retourner sur l’île avec nous. Je crois qu’elle en rêve secrètement, mais elle ne l’avouera jamais.

On verra bien quand Sora se réveillera.

[Jour 125]

Je m’étais dit que je n’en parlerais pas ici, mais ça me perturbe trop.

Cela fait quelques jours que j’observe Xion. Axel et Roxas aussi, par extension. Je me fais l’effet d’un voyeur, et je sais que ce n’est pas bien. C’est juste… Je ne comprends pas bien ces trois-là.

Les Simili sont censés ne rien ressentir, les Simili ne sont pas humains. Les Simili sont des abominations, d’après DiZ. Il ne m’a pas menti, pourtant, cette fois. J’ai vu dans les données du Manoir Oblivion qu’il disait la vérité. Un Simili ne ressent rien, et c’est facile à croire en voyant la plupart d’entre eux.

Alors, pourquoi ? Pourquoi me paraissent-ils si humains ? Ils se réunissent presque tous les soirs sur cette horloge, et ils mangent des glaces ensemble. Ils rient. Il faut avoir un cœur pour rire, non ?

Et elle… Ce clone, cette marionnette de l’Organisation. Elle devrait être pire qu’eux, mais ce n’est pas le cas.

Elle ne devrait éprouver aucune espèce d’émotion, et pourtant… Pourtant, elle semble triste, parfois.

Pourquoi est-ce que ça me perturbe autant ?

[Jour 124]

Je ne suis pas certain de comprendre ce qui l’attriste à ce point. Peut-être que la monotonie l’agace, comme moi.

Ou bien, se doute-t-elle qu’elle n’est pas vraiment un Simili ?

[Jour 125]

Je me disais… Ça doit être triste et étrange de ne pas avoir de passé.

Naminé s’était senti le besoin de s’en créer un en usurpant l’identité de Kairi, à Oblivion. Oh, bien sûr, elle a été forcée par Marluxia, mais elle m’a avoué il y a peu avoir apprécié l’opportunité qu’il lui offrait de devenir quelqu’un aux yeux de Sora. Au début, du moins.

Je pense aussi à Néo, mon clone. Il a passé sa vie entière à tenter de se démarquer. Je ne peux pas m’empêcher de me sentir coupable, quand j’y pense. J’imagine qu’il n’y avait pas d’autre solution…

Xion doit sûrement chercher son identité. Après tout, elle non plus n’a pas de souvenirs qui lui appartiennent.

Encore une fois, je me demande de qui elle est le clone. Je devrais en parler à Naminé…

[Jour 126]

Je suis stupide.

Xion est le clone de Sora. L’organisation l’a créée à partir des souvenirs qu’il a de Kairi ! Ce n’était pas facile à deviner, mais j’aurais dû m’en douter.

C’est Naminé qui l’a découvert. Ca explique pourquoi elle interfère sur le réveil de Sora. Ca explique tout.

[Jour 130]

DiZ dit qu’elle devra disparaître pour que Sora se réveille.

[Jour 131]

Je suis retourné sur l’île, aujourd’hui. Juste sur celle où l’on allait jouer avec Sora et Kairi autrefois. Je n’ai pas voulu prendre le risque de me faire repérer.

Ça m’a perturbé de revenir là-bas, mais ça me manquait trop. Tout ça. Le bruit des vagues, le sable chaud… même le radeau est toujours à sa place. Je me demande pourquoi personne n’y a jamais touché, depuis le temps.

Peut-être que plus personne ne vient ici.

Je me demande comment va Kairi.

[Jour 132]

Aujourd’hui, j’ai acheté des glaces pour moi et Naminé, puis on est allés se promener en ville. Je n’ai rien dit à DiZ, il nous aurait défendu de nous montrer aussi ouvertement dans les rues.

On risquait de se faire repérer, c’est vrai. Mais tant pis.

Je pense que ça lui a fait du bien et à moi aussi.

C’est bizarre… Quand je la regarde, je ne peux pas m’empêcher de voir Kairi. Je sais que je devrais la voir comme une personne à part entière, qu’elle a sa propre personnalité… Mais c’est plus fort que moi.

Ça ne me fait pas ça quand j’observe Xion de loin. Je ne pense pas à Sora non plus. C’est étrange.

[Jour 150]

Je vais souvent sur l’île, en ce moment. Je crois que j’ai besoin de me raccrocher à quelque chose. A mon passé, peut-être.

Dire que j’ai tout fait pour quitter ce monde, autrefois… Comment ai-je pu être aussi stupide ?

[Jour 152]

A la réflexion, je ne pense pas que DiZ soit mauvais. Non, au contraire, il a un bon fond.

Mais la façon dont il traite Naminé me donne envie de le frapper. La façon dont il parle des Simili, aussi.

L’Organisation est un mauvais groupe, c’est indéniable. Seulement, tous les Simili ne sont pas mauvais. Au contraire, ils sont neutres.
Ce sont des aberrations, sans doute. Oui, ils n’auraient jamais dû exister. Et après ? En quoi cela justifie que l’on s’acharne sur eux ? Je ne pense pas qu’ils aient demandé à vivre…

[Jour 170]

Je vois parfois Xion, sur l’île. Elle observe l’océan, ramasse parfois des coquillages. Elle ne reste jamais bien longtemps et je prends garde à ce qu’elle ne me voie pas.

Pourquoi vient-elle ici ? Je me demande ce que ce monde lui évoque, au juste. Quelque chose en elle doit l’attirer, puisqu’elle est le clone de Sora. Est-ce qu’elle sent la présence de Kairi ?

Ou bien sait-elle tout, déjà ? Ça me paraît peu probable.

[Jour 205]

J’ai une drôle d’impression. Enfin, drôle… Ça m’agace profondément, à vrai dire.

J’ai parlé à Xion, aujourd’hui.

Elle s’est évanouie subitement et a failli tomber dans l’eau. Je l’ai rattrapée et ait juste attendu qu’elle se réveille. J’aurais pu m’en aller et la laisser là, mais je n’en avais pas envie. Cette fille est un mystère ambulant, il fallait que je lui parle.

Elle m’a demandé pourquoi je l’avais sauvé. Ah, c’est vrai que si elle était morte, Sora aurait pu récupérer ses souvenirs, mais… C’est inhumain de penser ainsi, et sur le coup ça ne m’a même pas effleuré l’esprit. J’ai agi sans réfléchir, mais je le referais s’il fallait. DiZ se moquerait de moi, s’il savait… Tant pis.

Xion m’a demandé de lui parler de Sora et de Kairi. Les souvenirs qu’elle détient la font souffrir plus qu’ils ne devraient. C’est… Je me suis senti triste pour elle.

Je n’ai pas pu m’empêcher de tout lui dire. Sur ce qu’elle est et ce que l’on attendait d’elle. Je ne vois pas pourquoi il faudrait le lui cacher plus longtemps.

Elle m’a parlé de ses amis. A aucun instant je n’ai eu l’impression de parler à une marionnette.

Elle ressent des choses, j’en suis certain. Elle a dépassé le but de l’Organisation. Ils ne peuvent pas la contrôler, tout comme on ne peut pas contrôler un cœur. Peu importe leur but, ils n’y parviendront jamais. Pas avec Xion, en tout cas. De ce point de vue, elle est un échec.

Je ne suis pas un scientifique. Je ne prétends pas savoir comment un être artificiel est parvenu à devenir une personne à part entière… Mais elle devrait être considérée comme une réussite, non ? Je pense que oui.

Elle paraît plus humaine que certaines personnes. Plus humaine que DiZ.

Elle a envie de vivre, a des amis, a une vie, une existence propre, un nom, un visage. Qu’est-ce qui la différencie de nous ? Rien. Rien du tout.

Qu’est-ce qui la rend inférieure à Sora, dans le fond ? Pourquoi devrait-elle se sacrifier pour que lui se réveille ? Une vie n’a pas plus de valeur qu’une autre, si ?

Je lui ai dit de réfléchir et de prendre la bonne décision pour tout le monde. La « bonne » décision, c’est bien sûr de se sacrifier. Je ne veux pas la forcer à rien.

Je ne suis pas d’accord avec tout ça, mais quelle autre solution reste-t-il ?

[Jour 206]

Xion a déserté l’Organisation, le temps de trouver une solution.

Je l’ai vue à la Cité du Crépuscule et elle me semblait toujours aussi perdue. Toujours aussi humaine, aussi. Je ne sais pas pourquoi ça me fascine à ce point.

Elle dit avoir peur que ses amis soient tristes. Ça aurait bien fait rire DiZ, mais ça m’a fait l’effet de… Je ne sais pas trop. Ça m’a fait mal, je crois.

Triste… Ils le seront certainement, même s’il s’agit de Simili. Après avoir passé autant de temps à les observer, ça me paraît évident. Je ne sais pas pourquoi, mais ils ressentent des choses.

Nous sommes tombés sur Axel et Roxas peu après, d’ailleurs. Ils nous ont poursuivis mais on a réussi à les semer.

Roxas me rappelle de plus en plus Sora, dans sa façon d’agir. Il a l’air de beaucoup tenir à Xion.

Quand je lui ai demandé si elle voulait y retourner, elle a dit qu’elle ne pouvait pas, pas avant d’avoir pris une décision. Je me suis senti mal. Si je ne lui avais rien dit, cela aurait-il changé quoique ce soit ? En fait non. Elle continuerait à se poser des questions sans réponses. Puis, elle aurait fini par tout apprendre tôt ou tard.

Oui, mais je continue de trouver tout ça insupportable.

Je lui ai dit d’aller voir Naminé, qu’elle saurait l’aider. Je pense qu’elles se comprendront. Elles se ressemblent sur plusieurs points.

[Jour 207]

Ces enfoirés de l’Organisation l’ont rattrapée.

Elle s’est rendue au manoir. Je ne sais pas ce qu’elles se sont dit, mais Naminé paraissait triste. Elle m’a appris que, si Xion disparaissait… Je ne peux même pas l’écrire.

C’est injuste.

[Jour 208]

Je me suis rendu à la Citadelle, aujourd’hui. Je sais que je n’aurais pas dû. Je devais m’assurer qu’elle allait bien.

Je suis passé par les toits. Ça n’a pas été difficile de trouver sa chambre. Elle était en train de réfléchir à ce que Naminé lui avait dit.
Elle m’a dit de partir quand elle m’a vu, que je risquais de me faire capturer. Mais elle pleurait alors je suis resté. En fait, même sans ça, je pense que je serais resté. Je me suis juste assis à côté d’elle, comme ça. Je ne savais pas quoi faire. Ce n’est vraiment pas mon fort, de réconforter les gens… Comment étais-je censé m’y prendre, alors que nous avions tous deux conscience que rien n’arrangerait la situation ?

Elle s’est excusée, a dit qu’elle savait quelle décision il valait mieux prendre, mais que c’était dur et qu’il fallait lui laisser du temps. Encore un peu de temps, pour s’y faire. J’ai fait une bêtise.

Je l’ai embrassée.

[Jour 209]

J’ai compris beaucoup de choses aujourd’hui. Ou plutôt une chose, mais ça suffit à en éclairer plusieurs.

Si je fais tout ça, si cette histoire m’obsède autant, si j’en viens à espérer que Sora ne se réveille jamais et que je me déteste de penser à cela, si je me sens aussi mal, c’est à cause d’elle.

Je ne veux pas la perdre.

Les mondes pourraient s’écrouler, je m’en fiche. J’ai juste envie de la sortir de là, de cette Organisation atroce, et de lui trouver une place dans ce monde.

C’est impossible. Et c’est monstrueux de penser ainsi, parce que Sora ne se réveillerait jamais. Il est mon meilleur ami et je lui ai déjà causé tellement de mal…

De toute façon, ce n’est pas à moi de décider. Mais si Xion voulait s’enfuir, partir loin de tout ça, de ce choix impensable, je la suivrais.

Tout ça n’a aucun sens. Il n’y a aucune logique à ce qui arrive. Pourquoi tous ces drames inutiles ?

[Jour 210]

J’en veux à tout le monde.

J’en veux à Naminé de ne rien pouvoir faire pour la sauver.

J’en veux à DiZ. Beaucoup. Je crois que je le déteste.

J’en veux à Sora de n’avoir aucune idée de ce qu’il se passe ici pendant qu’il dort. Il paraît si paisible, si insouciant… Ça me rend malade, mais je me dis que c’est mieux ainsi. Au fond, c’est mieux qu’il ne sache rien de tout cela.

Je m’en veux de ne pas savoir quoi faire, de rester planté là à attendre la fin. Je sais qu’elle va s‘enfuir de l’Organisation un jour, et qu’à partir de ce moment-là, ce sera fini…

Je m’en veux de savoir que je vais l’oublier, et que je ne peux rien faire contre ça.

[Jour 211]

Naminé me regarde comme si elle savait.

[Jour 212]

Je ne peux même pas aller la voir. C’est trop risqué, et puis… Je ne sais pas si j’en ai le courage.

J’ai toujours été un lâche. J’ai toujours abandonné tout le monde. J’ai même laissé tomber Sora et Kairi, à une époque.

[Jour 213]

Les Ténèbres… Non, je ne les ai pas oubliées. Elles sont toujours là, quelque part. J’ai été tellement soucieux ces derniers temps que je n’y pensais presque plus. Elles sont encore là, tapies dans un coin de mon cœur, prêtes à refaire surface. Je me suis habitué à leur présence et je crois que ce n’est pas une bonne chose.

[Jour 223]

Merde, non, je ne peux pas l’oublier !

Je ne peux juste pas m’y résigner. C’est trop injuste ! Elle va se sacrifier et personne ne s’en souviendra !

Pourquoi est-ce que ça doit se passer comme ça ?

Elle n’a toujours pas donné signe de vie.

[Jour 282]

Elle a quitté l’Organisation, mais elle n’est pas venue. La fin est proche. J’ai l’impression que mon cœur va se déchirer en deux.

[Jour 283]

S’il y a bien une seule chose de drôle là-dedans, c’est bien le fait que je sois parvenu à tenir ce journal pendant si longtemps. Je trouve toujours ça un peu bête, mais ça me fait du bien d’écrire. J’y vois plus clair. Enfin… En ce moment, non. En ce moment tout s’embrouille. Disons que ça me permet de ne pas exploser. Et pourtant, j’en ai envie.

Finalement, elle est venue me voir. Je n’ai pas envie d’en parler. Ce souvenir-là reste avec moi et si je dois l’oublier, eh bien…
De toute façon, Naminé dit qu’un souvenir n’est jamais perdu, même si on l’oublie. Je crois que je comprends ce qu’elle veut dire.

[Jour 284]

Roxas est parti à son tour. Je crois que je connais l’issue de tout ça.

Il n’est pas encore trop tard pour tout stopper, et je dois me raisonner à chaque instant pour ne pas le faire.

[Jour 285]

...

[Jour 286]

C’est fini.

J’ai l’impression que je commence déjà à oublier.

[Jour 287]

J’ai capturé Roxas aujourd’hui, mais à quel prix ?

Il est bel et bien le Simili de Sora. J’en doutais encore, mais ça ne fait plus aucun doute.

J’ai perdu, mais je ne pouvais pas en rester là. J’ai dû utiliser le pouvoir des Ténèbres… Je croyais Ansem disparu, et je suis devenu Ansem !

DiZ n’a rien dit sur mon apparence. Je lui ai masqué mon visage, mais il a très certainement noté que ma voix et mon corps avaient changés.

Ça change tout. Je ne peux plus me montrer à Sora. Pas comme ça. Je n’ai plus ma place nulle part.

Il va bientôt se réveiller, maintenant que Roxas est hors d’état de nuire. Pour le moment, il a encore besoin de moi, mais je pense que je partirais avant qu’il se réveille.

… …

Riku lâcha le carnet, incapable de lire la suite, les derniers jours qu’il avait passé dans ce manoir.

Il s’assit par terre, à même le sol, et fixa le mur de son ancienne chambre sans le voir.

Après l’examen de maîtrise, il avait voulu des réponses sur cette fille qui se trouvait dans le cœur de Sora et qui lui paraissait étrangement familière. Elle avait réveillé quelque chose qu’il n’identifiait pas en lui. Alors il était revenu à la Cité du Crépuscule, avait retrouvé ce vieux journal oublié, poussiéreux, sous une latte du plancher.

Les souvenirs lui étaient revenus à mesure qu’il lisait, même ceux qu’il n’avait pas écrit.

Il souvenait. Xion…

Ah, et voilà qu’il se trouvait là, à pleurer comme un enfant ! Il ramena ses jambes contre sa poitrine, serrant les dents. Il se considérait comme quelqu’un de fort mentalement, mais ça, c’était juste…

Il aurait presque envie d’aller ouvrir le cœur de Sora lui-même pour la faire revenir. Mais à quoi cela mènerait-il, hein ? Non, c’était ridicule… Ridicule et égoïste. Il devait exister un autre moyen.

Il trouverait. Il mettrait le temps nécessaire, mais il trouverait.

« Xion… »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/2311538/Laemia
 

[OS] Requiem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ABS requiem 8.0
» Tor Anlec Requiem - coaché par Uph'
» [Black Templars][2011] liste de Requiem
» Aliens VS Predator & Aliens VS Predator: Requiem.
» Phantom: Requiem for the Phantom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fandom français de Kingdom Hearts :: Fanmade :: Fanfiction :: Les fictions-