Fandom français de Kingdom Hearts


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [OS] Le temps d'une chanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laemia
Vincent-Jean-Hubert


Messages : 714
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 19
Localisation : Dans ton C... Cauchemar. Je suis un Avale-Rêve, coucou.

MessageSujet: [OS] Le temps d'une chanson   Sam 16 Juin - 18:27

Titre : Le temps d'une chanson

Monde : canon, pendant 358/2 Days

Genre : Romance ou Friendship, selon l'interprétation

Pairing : Hét: léger Demyx/Xion

Statut : Complet

Disclaimer : Ni les persos, ni l'univers, ni le sitar de Demyx ne m'appartiennent.

Rating : K+

Résumé : La personne qui se souviendra de nous n'est pas forcément celle que l'on croit. (trop court pour être résumé autrement)

Remarque : Les paroles en italiques sont un flashback. ^^ Je le précise parce que j'ai l'impression que ce n'est pas très compréhensible au premier abord.


J'aime jouer du sitar. Enfin, d'habitude, j'aime bien ça. En ce moment, pourtant, ça me rend triste. Ça doit être à cause d'elle.

« Tiens? Qu'est-ce que tu fais là en pleine nuit?
-Et toi? »

Pourtant, j'ai eu beau leur crier que quelque chose clochait, ils ont pas levé le petit doigt. Aucun d'entre eux. J'comprends pas.

« J'aime bien venir jouer ici. Ça m'apaise et au moins personne m'entend. J'préfère. Ils savent pas apprécier ma musique. »

Les déserteurs, d'habitude, on les élimine. Pourtant, elle, ils l'ont ramenée plus d'une fois. A cause de son arme, j'crois. Key-chose. C'est une arme spéciale qui permet de voler les coeurs des Sans-coeurs. Ouais, c'est paradoxal que les Sans-Coeurs aient des coeurs. C'est parce qu'ils les volent, en fait. Et nous, on leur revole après. C'est tout con, comme truc. Bref, grâce à ça, elle a été sauvée plus d'une fois. Y'en a pas beaucoup, des élus de la Key... blade, je crois.

« C'est bête. Moi, j'aime bien. »

Sauf cette fois. Personne l'a ramenée. Personne n'en a parlé, même. J'ai pas compris. J'ai demandé à Saïx si elle avait été éliminée et il m'a dit qu'il savait pas de quoi je causais. Xigbar et Xemnas, pareil.

« Sérieux? »

Et personne voulait m'écouter. J'comprenais pas. J'comprends toujours pas, à vrai dire.

« Huhum. »

Même Axel et Roxas. C'était leur amie, non? Axel m'a dit de pas l'emmerder et Roxas a cru que je lui faisais une blague. Pourquoi? Pourquoi tout le monde agit comme si elle n'avait jamais existé?

« Cool! T'es la première à me dire ça. Les autres, y z'en ont rien à foutre... »

Pourtant, je l'ai pas rêvé. Nan, je sais pas faire de rêves aussi beaux…

« Les autres ne savent pas écouter, c'est tout. »

J'me souviens encore, quand elle a débarqué ici, avec ses grands yeux bleus qu'on voyait pas au début à cause de sa capuche. J'sais pas pourquoi elle la portait tout le temps. On aurait dit un zombie, les premiers jours. Puis elle a cessé de cacher son visage. Elle regardait tout, avec son bleu dans les yeux et sa bouche légèrement entrouverte comme de surprise. On aurait dit une princesse. Ou bien un ange un peu paumé qui venait de tomber juste dans la Citadelle. Ça a dû faire mal, la chute. C'est pas le meilleur endroit pour atterrir, ici.

« Au fait, tu m'as pas dit ce que tu faisais là, toute seule.
-Oh, euh... Je me baladais, c'est tout. »


Elle a appris à vivre comme l'une des nôtres, elle a trouvé sa place, un peu difficilement mais quand même. C'est ce que je croyais. Elle avait des amis géniaux dans le genre d'Axel et Roxas. Eux deux, c'est un peu les plus humains d'entre nous, en fait. Moi, j'sais pas. J'le sens bien que j'ai pas de coeur et ça me rend triste… mais la tristesse, c'est un sentiment, non? Non?

« T'es sûre? »

J'm'étais gouré, en fait. Elle se sentait pas bien du tout, chez nous. Remarque, c'est compréhensible, mais bon, quand même, de là à risquer la mort pour se barrer... Elle a déserté une ou deux fois. Saïx ou Axel ou quelqu'un d'autre l'ont toujours rattrapée et ramenée à la maison. Ça lui a pas plu, à elle.

« Oui, je n'arrivais pas à dormir. »


J'le voyais, dans ses yeux, qu'elle allait recommencer. Les autres semblaient pas le remarquer. Ses amis étaient trop heureux qu'elle soit avec eux, là, sur le moment, pour se soucier de l'avenir. Et les autres, bah ils s'en foutaient. Elle était téméraire, cette petite demoiselle. Presque aussi bornée que Larxène. Elle a dû copier sur elle. C'pas un bon exemple, Larxène, normalement, mais là, ça lui réussissait plutôt bien.

« Ah. Ouais, ça m'arrive aussi, des fois. Le lendemain, j'te dis pas la galère en mission ! C'est pour ça qu'ils m'envoient plus en mission, en fait... J'suis pas utile. M'enfin, moi, ça m'arrange. Pourquoi tu te marres? »

Elle a recommencé, donc. J'l'ai vue se casser. J'étais là. J'ai rien dit. J'voulais pas qu'elle ait encore des ennuis. Et puis, si jamais y'avait une chance pour qu'elle s'en sorte, j'voulais pas la gâcher. Elle paraissait si triste, ici. Les anges, c'est pas fait pour être prisonniers dans un endroit carrément glauque genre la Citadelle. Ça doit voler à l'air libre, bien haut dans l'ciel. P't-être pour ça qu'elle aimait bien la tour de la Cité du Crépuscule, en fait...

« C'est toi qui me fais rire.
-Ah. Ouais, j'fais rire tout le monde de toute façon…»


J'suis reparti me recoucher, après ça. J'ai pas dormi, mais j'avais plus le coeur à jouer. C'était plus pareil. Juste plus pareil.

« C'était pas méchant, tu sais.
-Ah? Pardon, j'ai tellement l'habitude qu'on se foute de ma gueule...
-N'écoute pas les autres. Moi, je t'aime bien. Et j'aime bien quand tu joues du sitar. »


Le lendemain, les autres se sont réveillés comme si de rien. J'ai fermé ma gueule. Toute l'aprèm’, rien. J'ai demandé à Axel où elle était, pour voir ce qu'il allait me dire. Il m'a juste regardé bizarre, genre j'avais encore maté un film chelou. Les jours suivants, pareil. J'ai eu beau secouer tout le monde pour qu'ils se souviennent, rien. J'comprends pas, vraiment.

« C'est vrai?
-Huhum.
-Merci, t'es sympa. »


J'veux juste qu'elle revienne. Que je puisse enfin arrêter d'me sentir triste quand je joue d'la musique. J'aime plus ça, mais j'le fais quand même. Pour elle, même si elle l'entendra pas.

« Je pense que tu ne serais plus toi si t'arrêtais de jouer. Tu devrais continuer, quoi que les autres en disent. Ce serait triste, dans la Citadelle, sinon. Ça ferait vide... »

Avant, ça me rendait heureux de gratter quelques cordes, produire quelques sons, juste pour le fun. Ca a changé en si peu de temps...

« Xion, tu pleures? Qu'est-ce que t'as? »

A peine le temps de s'en rendre compte. Quelques minutes, le soir où elle s'est cassée pour faire je sais pas quoi, je sais pas où.

« Dis, Demyx, tu veux bien...
-Oui ?
-Tu veux bien me jouer un morceau? »


Juste le temps d'une chanson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/2311538/Laemia
 

[OS] Le temps d'une chanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Depuis le temps que je patiente dans cette chambre noire ...
» Zonage et temps de trajet
» Evolution de Mario, DK et Link dans le temps !
» Les énigmes qui font passer le temps
» Ellipse de temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fandom français de Kingdom Hearts :: Fanmade :: Fanfiction :: Les fictions-