Fandom français de Kingdom Hearts


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Fan Fic / Aventure Action] En Route vers Xéhanort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Riku



Messages : 8
Date d'inscription : 04/10/2015
Localisation : In the Darkness

MessageSujet: [Fan Fic / Aventure Action] En Route vers Xéhanort.    Dim 4 Oct - 15:54

Titre : En routes vers Xéhanort ( Titre non exhaustif )
Monde : Kh Suite de kh3D
Genre : [Aventure/Action]
Personnages : Riku et tout les personnages de Kh
Pairing :
Statut : (En cours)

Disclaimer : Tout les personnages de Kh appartiennent à Square Enix et Disney.
Rating : ???
Résumé : Nos héros se prépare à la guerre imminente contre Maitres Xéhanort et les XIII Chercheurs des ténebres.
Remarque : N'hésitez pas à me critiquer, c'est ce que je chercher je suis débutant et j'aime écrire et je sais que l'on ne peut progrésser que par la critique.


                                 
Chapitre 1
Ma lumière n'est pas en moi.


Nous savions tous désormais. Ce que préparait Maître Xéhanort, la grande bataille qui nous attendait, le rôle qui nous incombait. Être les sept Gardiens de la lumière qui protégerais les sept Princesses de Cœur et affronterait les XIII chercheurs des ténèbres. Et tout le monde s'attelaient à la tache. Léa et Kairi suivaient un entraînement intensif au maniement de la Keyblade avec Maitres Yen Sid. Mickey, Sora, Donald, Dingo et moi même passions le plus clair de notre temps à nous entraîner dans une dimension parallèle créer par le magicien ou il y avait fait prisonnier nombres de sans cœur et de simmili, et ou des copies digitalisés de nos ennemis passés apparaissaient. Nous pouvions mémes, dans ce lieu magique, nous entraîner avec d'anciens maîtres comme Aqua, Terra, Ventus et mêmes Eraqus qui eut aussi y était encodés sous formes de données. Et ce, grâce à des rapports qu'Eraqus avait envoyer à Yen Sid il y à bien longtemps pour avoir son avis sur les capacités et le cœur de ses futurs héritiers. Bien que je fus passé Maître, mon niveau n'était pas si éloignés de celui de Sora qui était bien déterminé à rattraper son retard et j'étais encore bien loin de celui du Roi qui étais lui un maître aguerris. Et je me trouvais encore plus loin de celui de ces maîtres qui n'était de surcroît que de simple copies. Je n'osais imaginer leur réel niveau. Mais je ne désespérais pas, et petit à petit, en m’entraînant quotidiennement avec le roi je m'améliorais et découvrais peu à peu les capacités supplémentaires que m'octroyait le titre de Maître. Mais bientôt le Roi se fit de plus en plus rare à nos entraînements et j'appris de Yen Sid qu'il partait en mission dans le but de localiser Aqua car sans elle impossible de ramener Ventus et sans eux nous n'étions que cinq gardiens. Je lui demanda alors ce qu'il en était de Terra. Il me répondit que son destin était incertain et que malgré sa volontés et son cœur il était bien trop ancré et pervertit par les ténèbres de Xéhanort actuellement pour espérer le sauver. Et avant que je ne puisse ajouter quoi que ce soit il me dit que je n'était pas comme Terra et que je ne devais pas m'en faire. Je fus surpris, ce mage pouvait il lire les pensés? A ce moment précis la stupeur devait se lire sur mon visage. Il ajouta que mon plus grands ennemis n'était pas les ténèbres mais le doute et que tant que j'étais certain en mon cœur des raisons qui me faisaient les employer, alors jamais plus elles ne me consumeraient. Il ajouta que je ne devais pas non plus oublier que la Keyblade qui m'avais choisi appartenait à la lumière. J'étais perplexe ce n'était en rien une preuve de quoi que ce soit et je lui rétorqua que cela ne devait pas avoir grandes signification car Mickey qui avait sans doutes le cœur le plus fort et le plus pur que je connaisse magnait lui, une Keyblade qui venait des ténèbres. Il me répondit qu'à ma manière j'étais tout aussi unique que Mickey et poursuivit en disant que contrairement à moi la Keyblade que maniait le roi ne l'avais pas choisit mais que c'était lui qui l'avais choisit, qu'il ne lui laissait pas le choix. Etait-ce possible ? Je n'avais jamais entendu dire qu'une Keyblade pouvait être invoquer et manier sans son consentement, et cela m'étonna encore plus sachant qu'elle venait des ténèbres. Le Roi n'avais pas finit de m'étonner. J’osai par la suite poser au vieux sage une question qui me taraudait depuis un moment déjà.
- Yen Sid? Votre aide aurait pus nous êtres très précieuse dans le combat qui s'annonce et aurais sans doutes peser son poids dans la balance et je me demandais...
Je voulais peser mes mots, je ne voulais en aucun cas offenser le vieux magicien. Il me scrutait de ces grands yeux, des yeux emplit de sagesse et de connaissances qui vous donnait l'impression d’êtres passé aux rayons X, qui donnait la sensation qu'il pouvait vous lire aussi simplement qu'on lit un livre.
- ...pourquoi avoir renoncé volontairement à porter la Keyblade?
Le vieil homme se mit alors à esquisser un sourire, ce qui chez lui était plutôt rare et me répondit.
- Tout le monde n'as pas la mêmes force que toi Riku et sache qu'il est aussi très important de savoir et de reconnaître ses limites, c'est aussi cela qui fait la sagesse d'un homme. Maintenant va, jeune Maître, retourne t’entraîner, des heures sombres nous attendent.
C'est sur ces mots qu'il me congédia et je retournais donc à mes exercices en méditant sur les paroles du vieux Maître.

Ce n'est qu'une semaine plus tard que je revit Mickey. Il nous interrompit en pleine séance d'un entraînement musclé qui m'opposait à Terra et Aqua pendant que Sora, lui, se battait avec Ventus alors que Donald et Dingo se confrontait à plusieurs membres déchu de l'ancienne organisation XIII ainsi que de multiples sans cœur venant s'insinuer au milieu de ce joyeux bordel. Le Roi avait une bonne nouvelle à nous annoncer. Il avait localiser avec précision l’endroit ou se trouvait Aqua et mieux encore elle était accompagné d'un homme vêtu d'un manteau de l'organisation que le Roi soupçonnait être Ansem le Sage, souverain du jardin radieux.
D.I.Z était donc encore en vie ?! Le roi se trompait rarement...
- Majesté...
- Je t'ai déjà dit de m'appeler Mickey !
Cela lui tenait à cœur.
- Alors Mickey, pourquoi ne pas les avoir ramenés ?
Ma question était idiote et je vis le Roi baisser les yeux, comme en signe de honte.
-Quelque chose à changer Riku ...je veut dire en moi. Je ne suis plus capables d'ouvrir de portail des ténèbres et encore moins d’accéder aux domaines des ténèbres. J'ignore pourquoi.
Ca n'avais rien de honteux, bien au contraire.
- Et depuis peu les ténèbres se sont densifié ce qui à complètement changer la typographie du Domaine.
Ces événements avaient l'air d'inquiéter sérieusement le Roi et si cela inquiétait le Roi sa devait tous nous préoccuper.
- Il n'y as que toi Riku qui peut te rendre las bas. Enfin... ya bien Léa mais...
Le Roi avait l'air d'hésiter.
- ... la nature et les actes d'Axel ne lui sont pas imputable, bien sur il est toujours en mesure d'ouvrir des portails et de voyager à travers mais il faut vraiment avoir côtoyer les ténèbres de très prêts pour pouvoir accéder au domaine des ténèbres, y entrer, mais surtout, en ressortir intacte.
- Et bien allons y !!! Allons sauver Aqua et Ansem tous ensemble !
- Oui !!!
- En avant !!!
Sora, Donald et Dingo venait de mettre leurs grain de sel. Le roi s'adressa alors à Sora
- Je suis désolé Sora mais sa ne vas pas êtres possible, Yen sid te demande, il souhaite te refaire passer l’examen du symbole de Maîtrise.
- On remettras sa à plus tard, Riku ne peut pas y aller seul!
- Laisse Sora, je peut m'en occuper. Tu dois devenir un Maître, c'est important!
- Mais Riku c'est dangereux !!!
- Ne t’inquiète pas Sora, Léa vas l'accompagner, il ne seras pas seul.
- Mais Majesté...
Sora est une vraie tète de mule.
- Pour une fois fais ce qu'on te dit, Sora !
Nos regards se croisèrent, il comprit, puis acquiesça.
- Reviens entier Riku.
- Compte sur moi! Quant à toi, réussi ton Examen! A moins que tu ne veuilles rester dans mon ombre encore longtemps...
Je titillais cette vieille rivalité qui nous liait peut être tout autant que notre amitiés.
"Sa sa ne risque pas!" Me répondit il sur un ton de défi.
- Et vous Majesté vous n'allez pas avec Riku?
- Malheureusement non. Donald, Dingo et moi mêmes avons d'autres missions. Il n'y a pas que des bonnes nouvelles...
Mickey semblait anxieux, vraiment anxieux.
- Un monde à été complètement annexé et vidé entièrement de ses habitants par des sans cœurs et des simmilis travaillant de concert, c'est la première fois que je vois sa. Yen Sid pense que Maître Xehanort y est pour quelque chose et qu'il veut y installer une base pour ses futurs opérations et il le soupçonne également de vouloir et d'avoir les capacités de créer une usine qui produirait des sans cœurs et des simmilis en masse pour attaquer d'autres mondes et amasser toujours plus de cœurs. Il ne mise pas tout sur ses fragments de purs ténèbres pour mener sa guerre. On aurait mêmes aperçu, sur la surface de la planète, quelques Nescients, ce qui impliquerais la renaissance de Vanitas mais ce qui signifierais aussi, que le cœur de Ventus est enfin complet et que donc il est prêt à être réveiller.
Les révélations que nous faisait Mickey n'était clairement pas pour aller en notre faveur. Mais bon sang! Comment pourrions nous lutter contre une tel armées ?! Surtout si toutes ces infâmes créatures se mettent à coopérer et travaille ensemble!!
- Mais il y as pire encore. Le monde est complètement imperméable à toutes magie de l'extérieur et mêmes avec ma keyblade je n'ai pas pus ouvrir de passage. Tout ce que je vous racontes la, je l'ai vus de l’extérieur du monde. Je ne sais pas quel genre de pouvoir il utilise pour faire sa, mais sa dépasse l'entendement ! Mème pour Yen Sid...
Le Roi renchérit avec fougue et une lueur s'était allumé dans son regard.
- Mais nous allons riposter !! Nous devons mettres en place une coalition. Après tout, cela concerne l'ensemble des mondes. C'est pourquoi je vais voyager et réunir d'autres élus et porteur de Keyblade pour les former avec l'aide de Yen Sid. Le savoirs et les connaissances d'Ansem le Sage nous serons également d'une aide précieuse pour concevoir de nouveaux entraînements grâce à ces avancés. Et j'effectuerais aussi une cérémonie d'initiations à tout ceux qui on le cœur assez purs et qui en sont dignes, qui souhaite ardemment défendre la lumière et l'équilibre. Yen Sid m'as montrer comment sonder le cœur. Pendant ce temps, vous deux...
Il se tourna ver Donald et Dingos
- Vous partirez pour réunir tout les guerriers, les magiciens, les médecins, les animaux, ou toutes choses prêtes à se battre pour leurs mondes et la lumière ! Nous avons été prétentieux par le passé, et nous ne devons pas continuer à l’être en pensant que cette guerre ne repose que sur nous, les élus de la Keyblade!
Le roi avait raisons c'était une erreur, mais à l'époque personnes n'auraient pus imaginer que notre combat prendrait un tel ampleur, mêmes pas Mickey.
- Vous devrez également allez voir les personnes, les plus hautes placés autrement dit les souverains, roi ou gouvernements respectif de chaque mondes et leur expliquer toutes la situation.
Le Roi avait parler d'un seul trait et ces paroles étaient empruntes d'une détermination sans faille qui ne laissait plus place aux doutes. Il remit par le suite à Donald et Dingos un fragment d'étoile puis nous conseillas de tous aller nous reposer, nos missions respectives commençait demain et nous devions êtres en formes.


Le lendemain, des les premières lueur de l'aube, je fus réveiller par Kairi. J'ouvris un œil, puis l'autre, et la regarda, encore dans un demi sommeil.
- Mhhhh, qu'est ce que tu veux?
- Comment sa qu'est ce que je veux ?! Sa fait plus de deux mois que l'on ne s'est pas vus, tu pars effectuer une mission dangereuse dans quelques heures et il ne te viendrait mêmes pas à l'idée de venir me dire au revoir.
Je venais de gaffer et je crois que je l'avais vraiment vexer. En plus sa me faisait plaisir de la voir mais je manque de tact le matin...
- C'est pas ce que je voulais dire, tu sais bien...
Le voile du sommeil devant mes yeux se levait peu à peu et je la regardais alors plus attentivement. Elle avait changée en deux semaines d’entraînements beaucoup changer. Tout d'abord ses cheveux était plus longs, descendant jusqu'à sa taille mais ce n'était pas tout, elle semblait être plus confiante en elle ou plutôt, elle semblait avoir gagner en maturité, et cette petite lueur dans ses yeux... c'était nouveaux ça !
- Et puis sa fait pas deux mois, mais deux semaines...
J’aggravais mon cas.
- Deux semaines pour toi, Nigaud!
- Hein? Comment sa ?
Kairi pris un air renfrogné puis croisa les bras en me regardant avec colère.
- Sa, sa t'intéresse, mais savoir si je vais bien par contre... Bon, c'est grâce à Yen Sid , un sort qui réduit l'écoulement du temps dans une dimension et un espace restreint, il ne t'as pas expliquer?
Je me redressais en position assise sur mon lit, cela expliquait pourquoi ses cheveux avait tant pousser en si peu de temps.
- Non absolument pas et je ne comprends pas pourquoi il n'as pas usé du même tour pour nous entraîner, je serais beaucoup plus fort à l'heure actuel si je m'étais entraîner deux mois.
Kairi, d'un geste vif me mit une claque derrière la tète. Je l'avais pas vus venir celle la.

- Mais tu ne pense qu'a toi !
- Ehhh !! Mais qu'est ce que j'ai dit !!!
- Tu ne crois pas qu'une magie si puissante demande une contrepartie ? Pour ralentir l'écoulement du temps Yen Sid dois donner de son temps, de son temps de vie. Voila la contrepartie, imbéciles!
Et de deux, j'avais vraiment gaffer cette fois. Mais je comprenais maintenant pourquoi le vieux magicien parlait de formation accéléré pour Kairi et Lea!!!
Je me frottait l’arrière de la tète d'une mains tout en prenant un air hébété comme Sora le fait si souvent. Devant Kairi, j'avais l'impression d’êtres et de rester éternellement un enfant. Cela me troublait beaucoup. Mais me plaisait également.

- Désolé ma princesse, je ne suis pas très calé en magie...
Kairi me regardais avec de grands yeux tout en décroisant les bras, son air renfrognés avait disparu pour laisser places à de l'étonnement puis elle dit à voix basse, limite en chuchotant.
- Ma princesse !? Sa sort d’où sa ?
J'avais vraiment dit sa ? C'était sortit sans que je m'en aperçoive. Mais bon, faut avouer que Kairi ressemblait de plus en plus à une véritable princesse.
- Bah c'est ce que t'est, non? Une princesse de cœur ?
Ouf, je m'en sortais bien. Je prenais un air encore plus hébétés, faisant semblant que je ne comprenais rien. Dailleurs... je ne comprenais vraiment plus rien! Me sortir de quoi? J'ai toujours aimer Kairi, mais pas de cette façon. De quel façon je parle, la?! Je me mit à ressentir des émotions nouvelle qui me sont inconnus et que je ne savais identifié. C'était angoissant et pour la première fois j'étais vraiment embarrassé devant elle. J'aurais voulu disparaître. Mais ce n'est pas de l'amour, sa ne peut pas êtres de l'amour, c'est sur ! L'amour sa n’apparaît pas comme sa! C'est... ridicule. Et sa devais se voir sur mon visage, et puis pourquoi je me posais soudain toutes ces questions?. C'était vraiment absurde!.
- Ah euhh oui, bien sur ...
Elle semblait... Déçu?! Non, sa s'était dans ma tète. Mais pourquoi je pensait sa? Pourquoi j'éspérais sa bordel! Sa tourne pas ronds chez moi.
- Bon, sa te dit qu'on ailles faire un tour à la cité du crépuscule avant ton départ, on pourrait manger une glace à l'eau de mer puis discuter un peu ?
- Euh, oui si tu veux, on emmène Sora avec nous?
- Non, il dort comme une masse et en plus il est grognon au réveil...
- Sa ne t'as pas empêcher de me réveiller.
- Oui mais il à l'air vraiment fatiguer alors je vais le laisser se reposer.
- Moi aussi, j'étais fatigué !
- Écoutes, Riku si n'as pas envie de me voir dit moi le simplement et arrête de tourner autour du pot.
J'ignore pourquoi mais elle me semblait plus susceptibles également, et son visage affichait désormais un air triste. J'attrapais une de ses mains d'un geste vif, instinctivement et la serra entre les deux miennes tout en me levant de mon lit pour me retrouver face à elle.
- Je suis désolé si je te fais penser ça. C’était juste de l'humour, j m’en rends pas bien compte mais je dois êtres lourd parfois. Excuse moi...
Sa main dans les miennes, c'était si . . ., Oh non, Merde ! C’était juste déplacés en faites!
Je lâchais sa main aussi vite que je l'avais prise. En fait c'était pas si déplacés que sa, j'avais déjà eue ses mains dans les miennes dans le passé et sa n'avais rien d'étrange c'est mon amie. La seul différence c'est . . . ce qui il y a dans ma tête.

- Non c'est moi, je suis à cran en ce moment, tu sais, être une princesse de cœur et avoir cette sois disant lumière des mondes en moi et se dire que je suis une des personnes dont dépends l'équilibre des mondes, je crois que c'est trop de pression. Tu sais, tout le monde pari sur moi mais je crois que vous me surestimer... Je ne devrais pas dire sa, des gens sont mort pour tout cela et c'est honteux de ma part mais j'aimerais que tout sois comme avant parfois. Je veut dire comme sur notre île avant que l'on sache que d'autres mondes existe et tout sa. la vie était si simple... j'ai peur de vous perdre encore, toi et Sora, je veux pas vous perdre encore une fois... J’essaie de pas le montrer devant les autres, vous êtes tous tellement courageux, mais moi je suis pas comme ça, je ne suis pas comme vous et j'ai tellement peur Riku.
Cette fois c'est elle qui s'avança et se blottit contre moi. Et bien que sa voix avais vaciller elle ne pleurais pas. Elle ne montrais pas outres mesure ce qu'elle ressentait et je me rendit compte que je n'avais pas été un bon ami. Avec tout ce qui se passait, je l'avais négliger alors qu'elle à dut supporter énormément de choses sur ses épaules en un court laps de temps. Et je ne me suis pas soucier de savoir si elle s'en sortait avec tout cela. Sa me semblait évident. Elle était fortes, elle était déjà partit à notre recherche sans l'aides de personnes à travers plusieurs monde et sans se retourner, sans sourciller. Mais s'était débiles de ma part, je m'en rends compte à présent. Et là elle était à bout de nerf, elle avais besoin de décompresser un peu et de se confier. Je l'entourais donc de mes bras et la serra contre moi puis j’approchai lentement ma bouche de son oreille.
- Tu as le droits d'avoir peur Kairi, tout le monde à peur. Moi aussi tu sais... Et puis honnêtement si tu n'avais pas peur face au combat qui nous attend je me ferais du soucis pour ta santé mentale.
J'avais encore foirer ce n'était assurément pas le moment de faire des blagues. Mais je fus agréablement surpris car je la sentit rire légèrement au creux de ma poitrine, puis, elle s'extirpa lentement de mon étreinte et me sourit.

- T'est tellement bête parfois.
Ah sa c'était un sacré compliment...
- Merci... Riku.
C'était égoïste mais j'aurais voulut la garder la, dans mes bras, près de mon cœur encore plusieurs heures, plusieurs jours mêmes... mais c'était impossibles. Et à ce moment là j'ignorais encore que j'envierais ce souvenir et me le repasserais en boucle comme un trophée, comme un brin de lumière qui m'empèchera de m'égarer et de me perdre de nouveau au cœur des ténèbres.

La suite de la matinée se déroula comme Kairi l'avait suggérer. Nous sommes aller à la cité du crépuscule et avons manger des glaces, tout en nous baladant sur la plage puis en fin de matinée je l'ai emmenée à la tour de l'horloge, la ou j'avais à plusieurs reprise observer Axel et Roxas lorsque je filais ce dernier. Ces deux la, si on ignorait qu'il s'agissait de simmili, jamais personne ne s'en serait aperçu il était vraiment spécial. Bref, ce lieu était magnifique et nous offrit un panorama de la cité comme nul autre endroit. Nous sommes rester plusieurs heures ici, à discuter de tout et de rien, comme on le faisais sur notre îles il y as des années. Se préoccuper de banalités, du temps qu'il fait ou regarder simplement les passants vaquer à leurs occupation, ces choses si simple nous apaisait. Mais le temps passait vite et lorsque le soleil eut atteint son zénith, nous n'avons pus faire autrement que de nous remettre en tètes tout ce qui nous restait à accomplir et mêmes si j'aurais donner n'importe quoi pour prolonger cette journée avec Kairi, je ne pouvais me résoudre à laisser Aqua et D.I.Z plus longtemps prisonniers des ténèbres. DIZ . . . Je lui devais personnellement beaucoup. Sans lui et sans le roi, je serais probablement toujours Ansem et pas seulement physiquement. Sans eux Ansem aurait reprit le contrôle et j'aurais probablement fait partit des treize chercheurs des ténèbres de Maître Xéhanort que nous nous préparons à affronter. Nous avons donc reprit le chemin de la tour mystérieuse et je rassurais Kairi sur la route, lui promettant de revenir, lui assurant que jamais plus je ne la laisserais, que jamais plus elle aurait à nous chercher, Sora ou moi. Je vais vous donner un conseil à vous qui m'écoutez. Ne faites jamais de promesse que vous n’êtes pas sur de tenir, vous pourriez amèrement le regretter...

Je dus finalement laisser Kairi pour rejoindre Lea dans le bureau de Yen Sid, il souhaitait nous dire quelques mots avants notre départ; nous prodiguer quelques conseils. Il choisit d'abord de s’adresser à Léa.

- Léa je sais que tu est certain d'avoir l'habitude, de voyager parmi les couloirs des ténèbres mais en avoir les souvenirs est une chose différente que de le ressentir, tu vas devoir faire face à ce qui te hante, à ce qu'il y as de plus noir en toi, tu vas te retrouver face à tes doutes et tout ce que tu ressentiras, le seras de manière alors exacerber par l'influence des ténèbres. A ce moment la garde en tètes ton objectif et puisque que tu as la chance d'avoir pus conserver les souvenirs de ton simmili, use en, sers t'en pour étres au plus proche de son expérience au sein des ténèbres.
- Je ne possèdes pas seulement les souvenirs d'Axel. Il à vécu avec ce corps et mes souvenirs peut êtres aussi longtemps que moi, et me connais peut étres plus que ce que je me connais moi même. Et ces souvenirs à lui remplissent le vide de mon existence pendant que j'étais... absent.
Il y eut un bref instant de silence puis il renchérit.
-Comprenez bien une chose Maitre, nous sommes différents mais complémentaire aujourd'hui, mes expériences et mon vécu sont autant les miens que les siens et vice versa. En outre il faut aussi que vous sachiez qu'Axel n'as est pas mort, il n'as pas disparut non plus.Il est toujours la.
D'un geste de sa main il pointait son cœur.
- C'est retenu?
Je vis le Maitre sourire, et acquiescer. C'est vraie que Léa était particulier, quand je le regardais parfois j'avais l’impression de revoir Axel, pas seulement dans l'apparence, mais aussi dans l'attitude, dans la façon d’être, de parler. Et parfois je distinguais vraiment que ce n'étais pas Axel mais bel et bien Léa et tout ce qui le différencie de son simmili. Comme si il était vraiment encore présent, comme si Léa avait la possibilités de laisser à Axel le contrôle. Comme si en définitive il partageait le même corps.
- Dans ce cas je n’ai plus rien à vous dire.
Yen Sid parut satisfait et après avoir glisser sa main dans une de ses armoire il me tendit le manteau noir, typique à l'organisation XIII, celui que j'avais déjà porter, celui que Léa portait à ce moment mêmes.
- Je sais que cela ne doit pas t’être spécialement agréable Riku mais tu connais ses application.
En effet, dans une certaine mesure ce manteau protégeait de l'influence des ténèbres, ou plutôt il empêchait qu'en empruntant les couloirs, on ne sois totalement engloutit par ceux ci.
- Il vaut mieux que ce soit toi, Riku qui ouvre en premier le passage.
Cela faisait un moment que je n'avais pas usé des ténèbres, j'y renonçais tant que je n'en avais pas une réel utilité. Mais je me souvenais très bien de la manière de procéder, ce n'est pas une chose qui s'oublie. Il fallait d'abord dans un premier temps que je me remémore les sensations,les émotions les plus noirs, les plus vils que j'ai ressenti. Que je me laisse envahir par eux, progressivement. Et dans un deuxième temps, il fallait que je montre à ces ténèbres que ma lumières était plus fortes, que mon but, que la raisons qui me poussait à user d'eux transcendait leurs influences. Il fallait que je montres qu'aucun doutes ne subsistait dans mon cœur. Puis pour ouvrir un passage avec ces ténèbres il fallait se rappeler l’endroit ou l'on voulait se rendre, et ce précisément. Et ce n'était pas chose aisé car le domaine des ténèbres à une fâcheuse tendance à êtres . . . ténébreux ... Mais j'y parvint tout de même et le portail apparut finalement face au bureau de Yen Sid. Les dires du Rois se confirmait. Les ténèbres que nous laissait entrevoir le portail était d'un tout autres genre, d'une densité et d'une puissance sans précédent de tel sortes que certain objet dans la salle gravitait en direction du passage. Cela laissait pressentir que l'équilibre entres lumières et ténèbres avais basculer et que la donne avait changer. Axel posa une main sur mon épaule puis mima une galanterie ironique.
- Je t'en prie l'ami après toi.
J’abaissais alors la capuche de ma tenue sur ma tête, je fit un pas, puis deux, Léa sur mes talons, nous franchissions le portail qui se refermât alors instantanément, effaçant Yen Sid et la tour mystérieuse, laissant à nos iris mirer un couloir semblant ne pas avoir de fin. Ou des flux de ténèbres virevoltant en tout sens avec force semblait littéralement nous transpercer et à chaque fois que cela se produisait mon âme en pâtissait. Les doutes m'assaillirent et je perdit l'équilibre, j'avais l'impression de tomber puis me noyer dans une eau boueuse ou toutes la noirceur des mondes se plaisait à baigner. Et j'avais beau me débattre ce courant m'emportait, comme un fleuve emporterait une feuille morte. J'étais ballottés, passant d'un courant à un autres, d'une ignominie à une autre, de l'envie à la cruauté, de la cruauté à la jalousie, de la jalousie à la soif de pouvoirs, de la soif de pouvoir à la haine... Cela ne s’arrêtait plus et j'avais envie de vomir. Je fermait les yeux et me refusais à les rouvrir comme si ne pas regarder ces courant en atténuait les effets. J'étais en train de sombrer, de me consumer de nouveaux. Ansem apparut alors sur le fonds de mes paupières close, souriant et ricanent sa voix emplissait ma tète. Il jouissait d'une satisfaction démesuré et me criait que j'étais enfin à lui. Je ne pouvais rien faire mes membres refusait de bouger, mes paupières refusait de s'ouvrir et il s'approchait de plus en plus de mon cœur. S'était finit j'allais devenir les ténèbres, j'allais devenir Ansem.
- Sora, Kairi, Mickey, pardonnez moi, tout repose sur vous désormais . . . .
Leurs images m'apparut alors également, plus loin , plus éloignés que celle d'Ansem, insuffisante, il s'approchait de plus en plus de moi , il était désormais à porter de bras.
- Je vais t'enlever tout ce qui te reste, cette dernière parcelle de lumière inutile et ridicule!
Sa main me transperça alors et il saisit mon cœur. J’ouvris les yeux et regardais mes membres il changeait il se transformait, mon dernier sursaut de conscience me laissait apercevoir que je redevenais Ansem mes yeux se refermait pour la dernière fois indépendamment de ma volonté je sombrais, je mourrais.


Silence, tout n'est que silence. Je suis dans le néant il n'y as rien, plus rien, seul le noir, opaque dense, oppressant. Je ne peut ni voir, ni entendre, ni sentir et encore moins toucher. Mais j'en ai conscience. Comment puis-je bien avoir encore conscience de quoi que ce soit. N'ai-je pas sombrer, ne suis je pas ... Mort ? Que suis-je? Qui suis-je? Quel est mon nom? Je ne sais plus. Mais je suis mort c'est certain , je m'en rappelle. Qui suis- je? Il faut à tout prix que je m'en souvienne. J'ai un but, une mission importante. Des gens compte sur moi. J' essai de toutes mes force de me remémorer leur nom, mais rien ne vient, impossible de me souvenir. Le temps semblait figer ici. Depuis combien de temps étais-je la? Quelques heures? des jours? Ou bien peut êtres mêmes des années. Étais-je voué à errer ici ? Comme un simple esprit, comme une énergie condamné à s'interroger indéfiniment sur se qu'elle à été ? J'entends encore ce rire sadique, je vois encore ses yeux jaunes briller et ses cheveux blancs; Ceux de mon assassin. Ansem?! Etait-ce son nom ? Ou est-ce le mien? Quel était mon nom ? Sora?! Non... non. Alors à qui appartient-il? Sora, Sora, Sora. Ce nom ne peut pas étres une invention. Des images me revienne. J'étais dans un endroits sombre, sur du sable , une plage. C'était la nuit, l’atmosphère était oppressante, j’étais affaiblit; assis sur le sable. A mes cotés un garcon au cheveux brun et indiscipliné. Sora, s'était lui Sora, c'était mon ami, mon meilleur ami, une des personne qui comptait sur moi , une des personne qui croyait en moi. Je m'en souviens désormais. Riku! C'est comme cela qu'il m'appelait, c'était mon nom, j'en étais sur! Sora, Riku et . . . Quelques chose manquait. Quelqu'un me manquait. D'autres vision m’apparurent alors. Nous étions sur une ile Sora et moi, nous étions plus jeune et nous courions, nous jouions, nous rigolions ensemble, nous construisions mêmes un radeau ensemble, Sora, moi et ... Cette fille. Comment s'appelait elle déjà? Je ne sais plus, sa ne veut pas me revenir. Mais je sais qu'elle comptait énormément pour nous, pour Sora et moi. Elle avait été en danger, en grand danger et j'en avais souffert, beaucoup souffert. J'ai sombré et c'est à ce moment la que je rencontrais pour la première fois mon assassin. Ansem. Les images défilaient, ces images qui était mes souvenirs. Je me retrouvais maintenant dans une chambre, j'étais plus vieux et j'étais à nouveaux en compagnie de cette fille.Elle était belle, tellement belle. Ces yeux si beaux, si bleue, si profond. Ces long cheveux rougeoyant tombais derrière son dos jusqu’à ses hanches en ondulant et son sourire... Je me sentais si étrange en sa présence, à la fois si faibles et si puissant mais surtout sa présence comblait ce vide dans mon cœur. Elle me faisait me sentir bon, elle me donnait envie d’êtres meilleur. Son nom bordel! J'ai besoin de me rappeler de son nom! Nous discutions toujours, l'un en face de l'autre, jusqu'au moment ou elle vint se blottir contre moi et je la prit dans mes bras. Son cœur, si prés du mien.... Kairi!! En un éclair j’ouvris les yeux et mes souvenirs était la, aussi vite qu'il était partit il revinrent à moi, au complet, en un instant. Et alors que jusqu'à maintenant je flottais dans le vide, dans le néant tel un fantôme, une masse informe, je me mit à tomber et a ressentir la chute. Peut êtres avais-je retrouver mon corps. D'un seul coup j’atterris, sur mes deux jambes, sur un cercle de vitraux. Mon palier de l'éveil, ou plutôt ,celui d'Ansem. Non, s'était bel et bien le mien mais s'était lui qui y étais représenter. Je n'étais pas encore tirer d'affaire, Je n'étais pas encore retourner réellement à mon corps, ni à la réalité. Une voix retentit, forte, puissante et surtout en colère. C'était celle d'Ansem.

-QUE FAIT TU LA ?!!
Il se matérialisa alors instantanément sous mes yeux, la , à l'autre bout du palier. Il avait l'air pour ainsi dir surprit de me voir.
-Comment peut tu êtres encore ici, je t'ai annihiler!
-Faut croire que tu t'y est mal prit, tu ne pourras jamais me détruire, je me battrait toujours et je vaincrais. Ma volonté et trop forte.
-Eh bien peu importe, reste la si sa te chante, assis toi bien confortablement et assiste au spectacle. Regarde! Ton cœur, ton corps, tout ton êtres n'est maintenant que pur ténèbres, tu est miens désormais, tu est moi! Tu ne reprendras jamais le contrôle, et certainement pas avec ce résidus de volonté futile!
-Hmm tu as l'air bien sur de toi, je peut t'assurer qu'on en reparleras et dans quelques instant.
Je me mit à avancer vers lui, d'un pas décidés. J'avais comprit quelque chose, quelque chose d’essentiel, de crucial, de décisif. J’avançais et je me mit alors à éclater de rire, à rire comme jamais, d'un rire dément. C'était si amusant, pendant toutes ma vie j'avais tant redouter que mes ténèbres finissent un jour par m'envahir, me consumer, consumer entièrement la lumière de mon cœur, alors qu'en fait ma lumière....
-Qu'est ce qui te fait rire? Je t'ai tout prit, tout! Ton cœur, ton corps et toutes ta lumière, tu n'as plus rien! Tu n'as plus d'armes, pour me combattre!
J’avançais toujours et me rapprochais peu à peu de lui.
-A ta place, je fuirais tant que c'est encore possible.... Tu as peut êtres "emprunter" mon corps mais sa s’arrête la.
-Comment peut tu dire sa alors que j'ai emplis tout ton être de Mes ténèbres, alors que j'ai supprimer toutes la lumière en toi!
Je n'étais plus qu'à deux mètres de lui quand soudain mes yeux se mirent à briller et mes iris se tintèrent d'une couleur jaune vif.
-Ces ténèbres n'ont jamais été les tiennes, ce sont les miennes, de plus....
D'un mouvement rapide, presque instantané, je me retrouvais devant lui, légèrement abaisser, prêt à lui asséner un coup. J'eus tout juste le temps de croiser son regards, de voir son air surprit et pour le première fois je pus lire de la peur dans ses yeux. Et comme il l'avais fait plus tôt je le transperça de tout mon bras, à l’emplacement ou aurait dus résider son cœur.
- ... Il n'y as jamais eu de lumière en moi, imbéciles!
Les yeux d'Ansem exorbitées, l'incompréhension et la peur sur son visage, il regarda mon bras et le trous béant de son corps.
-Comment ... comment est-ce .... possible?!
Il se mit à se désagréger, à disparaître et à mesure que cela se produisait, le palier de l'éveil se fissurait, et s'écroulait, morceau par morceau.
-Ma lumière s'est toujours trouver ailleurs. Elle à trouver refuge en Sora, en Kairi, en Mickey et en tout ceux qui croient en moi. Ma lumière est en eux, dans leur cœur. C'est pour cela que tu n'aurais jamais pus gagner, en tout cas pas de cette manière...
-C’était ....donc sa .... la prochaine fois, je ne .... referais.. pas la même.....erreur..
Non, c'est terminé! Il n'y auras plus de prochaine fois, je t'ai éliminer définitivement cet fois!
-On verra.... bien.
Ansem s'évapora, le palier se brisa et de nouveau, je chutai.

Chapitre 2
Ténebres Absolu
Aqua et DiZ

J'avais éliminer Ansem mais était-ce suffisant pour retourner à la réalité? Pour retrouver mon corps? Mon cœur n'était il pas trop endommager? N'allais-je pas sombrer comme Ventus, dans un inextricable sommeil? A cause d'un cœur en morceau. Il me semblait que si; Plus ma chute se faisait longue plus je devais lutter pour ne pas m'endormir. Et ce fut finalement ce qui se produisit, j'étais tellement épuisé et ce sommeil m’apparaissait alors comme une récompense, comme une délivrance.

Ce sont des voix, des voix qui pour certaine me parurent familière qui me tirrèrent de mon sommeil.

-Aqua! Aqua arrête. Attends, juste une seconde je t'en prie!
Cette voix..... D.I.Z ?!
-Regarde Aqua, regarde ses yeux, il ont changer!
Des bruits de pas, l'homme qui parlait s'approchait de moi. Après un effort douloureux, je réussi à ouvrir les yeux, enfin, plus précisément à prendre conscience de ce que mes yeux déjà ouvert avait en face d'eux. J'étais revenu à la réalité, en possession de mon corps et je prenais alors peu à peu mesure de ce qui m'entourais. J'étais allonger, dos sur le sol, dans un endroits rocailleux, à l'environnement lourds, sombre, oppressant. Une brume sombre recouvrais les lieux qui déja n'avais rien de lumineux et cela empêchai de voir à plus de quelques mètres devant soi. J'étais maintenue au sol, plaquer littéralement par une fille à cheval sur moi, braquant une Keyblade à quelques centimètres de mon visage, elle s’apprêtais à en finir avec moi. Cette belle femme au cheveux magnifiquement bleu n'était autre qu'Aqua. Le visage d'Ansem le sage apparut alors au dessus de nous. Aqua ne relâchait toujours pas son étreinte. Mon regards se promena alors sur, mon corps, sur mes bras . Mon corps me semblai plus grands et mon teint plus mat ... et je réalisa alors que j'avais conserver l'apparence d'Ansem.
-C'est toi, c'est toi .... Riku ?!
-Quoi, mais qu'est ce qui raconte ?!
C'était la voix de Lea. Il avait donc survécu; J'étais rassurer. Parler m'était encore difficile, alors pour seul réponse à D.I.Z, j’acquiesçais simplement. Il s'agenouilla prés de nous , approcha son visage et me regarda dans les yeux avant de renchérir d'une voix dur.
-Si c'est vraiment toi, alors répond à cette question. Quel chemin as tu décider d'emprunter ? Celui de gauche qui mène à la lumière ou celui de droite qui mène vers les ténèbres? Réponds!
Aqua commença à perdre patience.
-Mais qu'est ce que c'est que ce cirque?! Laisse moi l'achever!
-Laisse le répondre Aqua! S'il te plaît.
Je prit une profonde inspiration puis répondit d'une voix rauque et affaiblit qui de surcroit n'étais pas la mienne.
-Je .... j'ai emprunter le chemin de...... du milieux entre lu...lumière et té..ténèbres, ce......celui .....qui .... qui me mèneras v.... vers l'Aube.
-Alors s'est vraiment toi ?! Aqua lâche le!
Il se regardèrent un moment et elle finit par y concéder.
-D'accord mais vas falloir que tu m'explique. Il à quand même faillit tous nous tuer!
Elle se releva et je pu avec l'aide de D.I.Z me redresser en position assise.
-Alors c'est vraiment toi Riku ?
-Oui, Lea .... Je suis désolé..
Je me mit à tousser, violemment et à cracher du sang. La bataille, les batailles m'avaient affaiblit.
-J'y comprends plus rien, c'est quoi ce délire! Pourquoi est ce que tu ressemble au supérieur et pourquoi tu nous as attaquer!
-Patience jeune homme, il t'expliqueras tout en tant voulu, laisse le respirer un peu.
-Aqua, tu peut le soigner?
-Mhhhfff C'est le comble sa!
Elle n'avais pas l'air très enclin à procéder mais elle s'y résignas tout de mème. Elle s'approcha de moi, s'agenouilla, puits, tout en plaçant ces mains le long de mon corps elle s'écria.
-Soin!
Une douce sensation de chaleur m'envahit alors et se diffusa lentement dans mon corps. Sa magie était puissante.
-C'est tout ce que je peut faire pour le moment. Cet abruti m'as fait user toutes mes réserves!
Ansem n'avais pas du êtres très courtois, je n'avais pas dus êtres très courtois. Ma vue s’éclaircissait peu à peu et je pus me rendre compte qu'elle aussi était blesser, tout comme Léa.
-Je suis désolé, Maitre Aqua, Léa, pardonnez moi , je , je ne me contro ......
-Maître ?! Comment sais tu cela?
Je me relevais, toujours difficilement, sous l' œil méfiant d'Aqua et une fois debout je lui répondit.
-C'est pour cela que nous sommes ici, Léa et moi, pour vous sortir d'ici, vous et D.I.Z. Ce serait trop long à vous expliquer, et le temps presse, mais sachez que c'est sous les ordre dur magicien Yen Sid et du souverain et Maître Mickey que nous sommes ici, vous les connaissez n'est- ce pas?
-Mickey?! Un roi.... Un maître ?
Elle semblait dubitative, puits finalement elle se mit à sourire.
-Alors comme ça ce petit bonhomme est finalement devenu Maitre, c'est bien, très bien.
-Il à longtemps veiller seul sur l''ordre et l'équilibre des mondes et il n'as jamais cesser de vous chercher, Aqua.
Son sourire disparut, alors et elle renchérit d'une voix dur.
-Mais c'est un idiot et vous aussi! Il vous à mener à votre perte! Il n'y à aucun moyen de sortir d'ici! Aucun vous m'entendez! Vous êtes piéger. Vous étes vraiment stupide, venir ici de son plein gré, j'y crois pas...
-Aqua calme toi !
-Quoi !?
-Ce garçon je le connais, il à déjà séjourner ici et en ais ressortit , il maîtrise les ténèbres il peut ouvrir un portail de l'intérieur, j'en suis sur.
-Pfff c'est impossible, personne ne peut maîtriser les ténèbres, il finiras par y succomber, Terra, un maître de la Keyblade, mon ami, le plus puissant d'entre nous est .... Il y as laisser sa ...
Elle ne put finir sa phrase. Elle n'en avait pas envie, ça lui faisait mal et on pouvais le lire sur son visage.
-Ce garçon n'est mèmes pas un élu et tu voudrais me faire croire qu'il maîtrise les ténèbres ? Sottise!
Léa intervint alors.
-Si comme je le crois c'est bel et bien mon ami Riku qui est la, il est tout comme vous Aqua, un Maitre.
-Lui un maitre ?! Laisse moi rire, il n'as mème pas de Keyblade
-Montre lui Riku, Invoque la.
Je me tourna alors vers D.I.Z.
-Je ne sais pas si elle me répondras, la dernière fois elle ne me reconnaissait plus..
-Essaye Riku, tu l'as vaincu , elle le seras.
Je tendit la main et elle apparut alors.Non pas ma Keyblade mais Ame-Nivore, ma compagne dans les ténèbres. Je l'avais perdu de nouveau, ma keyblade, Point du jour.
-C'est trop tôt ..... Écoutez Aqua, vous n’êtes pas obliger de me croire mais keyblade ou non, je peut ouvrir un passage. Vous n'avez pas grands chose à perdre, n'est-ce pas ?
Elle croisa les bras, me regarda fermement puis répondit.
-En effet..... Alors vas y, fais le! Ouvre le ton passage, j’attends.
-Je ne peut pas opérer de cette endroits, les ténèbres sont trop opaque par ici, il vas falloir qu'on se déplace. D’ailleurs Léa, explique moi comment nous avons attérrit ici? Je n'ai pas pus ouvrir un passage qui nous mène directement à cet endroit, c'est impossible. Je ne me souviens de rien après avoir emprunter le couloir.
Alors Léa me raconta, il m'expliqua qu'on avais été séparer des le départ et qu'il avait errer plusieurs jour dans le domaine des ténèbres, seul, sans savoir ou il allait, tantôt à se battre tantôt à fuir des sans cœur plus puissant les uns que les autres avant de tomber finalement sur Aqua et D.I.Z.Et c'est à ce moment qu'Ansem, que je les avais attaquer. Ansem avait dut épier Léa dans l'ombre et attendre le moment opportun pour agir. Plusieurs jours! Mon combat intérieur contre le chercheur des ténèbres avait donc durer si longtemps.
Je tenta par la suite de faire quelques pas dans le but de prendre les devant mais j'étais encore faibles et mes jambes se mirent à trembler, je vacillais et c'est D.I.Z qui me rattrapa, me soutenant, m'offrant son épaule pour progresser. La route allait êtres compliquée. De par ma faute nous étions tous terriblement affaiblit et por ma part, je n'étais pour l'instant pas en état de fournir un autre effort que celui d'avancer. Il était clair que notre environnement n'était pas exempt de tous danger, nous allions sûrement devoir combattre pour arriver à la limite du Domaine, la ou la couche de ténebres serait suffisamment fine pour que je puisse ouvrir un portail, mais en aurais-je seulement encore la force?
Après un moment, je pus me détacher de D.I.Z et avancer par mes propres moyen et j'en profitai pour aller rejoindra Aqua et Léa qui avait pris les devants; Je leur donnai quelques réponses. Léa s'était déjà charger de résumer la situation. Il avait tous d'abord parlé à Aqua de Maitre Xéhanort, de son retour et de toutes ces manigances, ce qui ne manqua pas de faire exploser Aqua de rage.Il lui avait également parler de Yen Sid, des gardiens et de la guerre qui s’annonçait. Il lui avait appris que le coeur de son ami Ventus avait été localisé et étais désormais en état d’êtres réveiller, il ne manquai plus qu'à remettre la main sur son corps; Aqua était en mesure de le faire. Bien évidemment elle nous demanda ce qu'il en était de Terra et je fus au regrets de lui dire ce que Yen Sid m'avait dit quelques jours plus tot. Elle n'en afficha rien mais cette nouvelle lui brisa sans doutes le cœur. Par la suite je leur expliqua brièvement ma situation, ma bataille intérieur et le lien qui m'unissait à Ansem. Léa perplexe me demanda si j'allais pouvoir retrouver mon apparence. La vérités c'est que je n'en savais rien et si j'avais effectivement réussi la première fois je le devais à D.I.Z et au fruit du hasard. Je ne m'expliquai pas son apparence, je l'avais pourtant détruit cette fois.

Aqua était peu enclin à discuter avec moi et elle ne manqua pas de me dire le fonds de sa pensée. Peu importe mon apparence, mon aura était noir, terriblement noir et ce que je dégageai n'inspirais nullement confiance. Elle ne décelait aucune trace de lumières dans mon cœur et elle me dit même que je lui rassemblais Maitre Xéhanort et ajouta qu'au moindre geste suspect de ma part elle n'hésiteras pas à m'éliminer. Elle émit par la suite l'hypothèse que si l'on avait pas encore été prit à parti jusqu'ici c'est que mêmes les sans cœur se refusait à attaquer un êtres aussi noir ou alors c'est que j'étais moi mêmes dénué d'un cœur et qu'ils n'y voyaient donc la aucun intérêt. Elle ajouta encore que si c'est par transmission que j'avais été choisi par la Keyblade alors celui qui avait effectuer la cérémonie était un idiot. Je me refusa à lui dire qu'il s'agissait en réalité de son ami, Terra. Elle s'éloigna alors plus avant, ne voulant manifestement plus rester à mes cotés. D.I.Z essaya de me rassurer et me dit qu'elle finiras par changer d'avis, qu'elle finiras par s'apercevoir ce qui se cachait derrière le masque. J'en doutais et après tout cela n'avais guère d'importance. Je demanda à Léa d'aller en avant avec Aqua, je resterais en arrière avec D.I.Z.
D.I.Z contrairement à Aqua était heureux de me voir, de me retrouver et nos heures de marches furent ponctué de longue discussion. Il avait peur que je lui en veuille. Ce n'était pas du tout le cas, cet homme m'avais apprit à controller, à maitriser et influencer mes ténebres et mèmes si son but était la vengeance il avait permit le réveil de Sora. Je ne pouvais guère lui en tenir rigueur. Il me demanda également des nouvelles de son peuple et de son monde, le Jardin Radieux. Il voulait savoir si j'avais eu l'occasion d'y remettre les pieds. Malheuresement pas mais les dernières nouvelles que j'en avais était plutôt bonnes ce qui revigora quelque peu le souverain.
Soudain un cri, un cri de rage retentit. C'était Léa, et en regardant droits devant je m' apercu que nous les avions perdu de vue. Rapidement je m'élançai en direction du vacarme car bientôt des bruits de luttes se faisait entendre. Rapidement je les vits devant moi, encerclés par des sans cœurs, de simple sans cœurs matrices mais en nombre, en si grands nombres! Aqua et Léa envoyait virevolter leurs Keyblades en tout sens et en éliminait à la pelle mais plus il en mourrait plus de nouveaux apparaissaient. Nous n'étions pas dans un état suffisamment bon pour en tenir un si grands nombre en respect. Nous allions êtres submerger, c'était certain. Je somma D.I.Z de se mettre à l'écart et me jeta dans la bataille. D'une main j'invoquais Ame- Nivore et de l’autre je formais à l'aide des ténèbres une sorte de pique que je faisais tournoyer pour me frayer un chemin à travers cet amas de sans cœur. J'arrivai bientôt au centre du cercle ou se trouvait mes amis. Nous étions désormais tout trois dos à dos et le cercle de créatures s'était déjà reformer autour de nous. Léa décida d'abandonner sa Keyblade au profit de ses chakrams enflammés qu' Axel affectionnait tant. Cela s'avéra très efficace, Léa ce débarassa d'un grand nombre de sans cœur à grands coup de chakram, de flamme et de jurons. Mais malgré tout nos effort nous n'en voyions pas le bout et encore une fois nous étions encerclés et cette fois à bout de force. Tout d'un coup, je ne sais pourquoi, peut étres par désespoir je me suis mit à hurler.

-Mais partez Bon sang! Laissez nous stupide sans cœur, c'est un ordre!!!
A ma grande surprise, les créatures s’arrêtèrent de bouger et leurs regards, leurs yeux vides et globuleux s'était tourner vers moi. Ils m'observaient et j’osai donc.
-Oui, foutez le camps !! Non. Non attendez, entre-tuez vous plutôt tas d'immondes déchets!
Et ils le firent, ils se mirent à bondir en tout sens les uns sur les autres, y allant de leurs griffes de leurs dent et bientôt, ils formèrent un amas noir, un tas de sans coeur les uns sur les autres qui diminuait à mesure que les uns tuaient les autres. Venais-je vraiment de faire cela? Etais je vraiment capable de commander au sans coeur? Et surtout pourquoi, comment cela pouvait il ètre possible ? Je sentais alors peser sur moi le regards d'Aqua, je me tourna, nos regards se croisèrent, elle fit deux pas en arrière tout en mettant sa Keyblade entre nous.
-Mais qu'est-ce que t'est au juste? Ne t'approche plus de moi, comprit! Axel quant à lui s'exhortait contre les sans cœurs, il criait à tout rompre.
-Alors vous avez compris hein!!! On est les plus fort! C'est lui le patron, c'est retenu!
Il ne voyait pas, ne prenait pas mesure de ce que cela pouvait impliquer, de ce que cela pouvais vouloir dire.

Nous reprenions tout de mêmes notre chemin, et rapidement nous arrivions à un endroit d’où je pouvais opérer, un endroit ou je pouvais ouvrir un passage. L'endroit en question, sans être identique ressemblait étrangement à la plage de la marge des mondes, ce lieu ou j'avais séjourner avec Sora. Je me concentrai et puisa dans mes dernières ressources. Je m'imaginais le parvis de la tour mystérieuse, et plus simplement que la première fois , je réussis et le portail apparut. J'avais peut êtres perdu certaine capacités mais apparemment ma métamorphose en Ansem avait augmenté de manière significative mon emprise sur les ténèbres. Le portail désormais face à nous Aqua semblait hésiter. D.I.Z prit alors la parole.

-Tu vois Aqua, je t'avais dit qu'il en était capable. Nous sommes tirer d'affaires, bien jouer mon ami!
-Vous allez vraiment emprunter ce portail Ansem le Sage?! Je n'ai aucune confiance en votre "ami" mais ne voyez donc vous pas! Il à fait obéir les sans cœur, il se sont entre-tuer sous son injonction. Il n'y as qu'un êtres démoniaque pour être capable d'une tel chose, je n'est mêmes jamais vu Maître Xéhanort faire une telle chose.
-Certes Aqua, mais il l'a fait pour nous aider, il nous à tous sauver.
-Je ne nie pas mes ténèbres Aqua, je ne l'ai jamais fait.
-Toi la ferme! Ce portail est bien beau mais nous n'avons aucune certitude, pas la moindre idée de l'endroit ou il vas nous conduire, peu êtres est ce pire encore que ce domaine je ne m'y engouffrerais pas, je ne te suivrais pas, hors de question !!!
-Je vous emmène seulement vers Mickey et Yen Sid, Aqua c'est tout.
-Ça s'est ce que tu nous dit, je n'en ai aucune preuve. Tu abuse peut étre les autre mais pas moi, je sais sonder un coeur moi et je ne vois dans le tien Que les ténebres! Pas une seul trace de lumière !
-Tout comme vous Aqua, j'ai douté au début mais c'est bien mon compagnon Riku qui est la et je peut vous affirmer que vous faites erreur.
C'est Léa qui parlait alors.
- Mêmes si il ne peut vous le prouver pour le moment c'est un maître de la Keyblade et un défenseur de la lumière et si vous n'avez pas confiance en lui, ayez confiance en moi. Vous avez bien vu que j'étais un élu de la keyblade moi aussi n'est ce pas ? Et savez vous d’où je tient ma Keyblade? D’où ce don me provient? Il n'est pas venu naturellement comme il vient à certain, non. J'ai subit moi mêmes une cérémonie de succession Aqua, et savez vous de qui ? De votre ami, de votre ami Ventus. Je l'ai rencontré et ce il y as bien longtemps.
Léa recelait encore des surprise. Après tout cela expliquait bien des choses. Il renchérit
-Vous dites pouvoir sonder les cœurs n'est ce pas ? Alors allez y sondez le mien. Vous n'y verrez pas que la lumière, je vous prévient, mais vous y verrez ma sincérité.
- De .... de Ventus tu dit ..
Elle s'approcha puis posa la main prés du coeur de Léa et la retira quelques secondes plus tards.
- C'est ... C'est d'accord, je vais vous suivre.
Bien joue Lea, vraiment bien jouer! Je m'imaginais déja diverse moyen pour la force à prendre le portail, nous ne pouvions accepter qu'elle mettes en péril la missions. Et certainement pas par ma faute.
- Je vais passer devant, si cela peut vous rassurer.
Je me mit en face du portail et fit quelques pas. Je me retrouvais dans un couloir similaire au premier avec les mêmes courant, les mêmes sensations, les mêmes émotion. Mais cela avait désormais beaucoup moins d'emprise sur moi. Je regardais en arrière et vit D.I.Z traverser le premier puis ce fut le tour d'Aqua et enfin de Léa. Le portail se refermas instantanément et nous avancions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Fan Fic / Aventure Action] En Route vers Xéhanort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» En route vers l'aventure.... à l'appel de Banga!
» [Cartes] {La Route vers Fondcombe} Région Inexplorée/Sentinelle Endormie/Embuscade Orque/Poursuite Nocturne - Réponse de Dadajef [Résolu]
» En route vers les abysses
» [La Route vers Fondcombe] Discussion générale
» Meilleur jeu PC ou PSP du moment - Action aventure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fandom français de Kingdom Hearts :: Fanmade :: Fanfiction :: Les fictions-