Fandom français de Kingdom Hearts


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Fanfic) Un peu près … Blanche-neige TwoShot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yfandes



Messages : 349
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Localisation : Avec Dsyfanxe son simili mog

MessageSujet: (Fanfic) Un peu près … Blanche-neige TwoShot   Sam 27 Fév - 14:42

Titre : Un peu près … Blanche-neige
Monde : Kingdom Hearts
Genre : Humour
Beta Lectrice : Celle plus héroïque que Xena la guerrière face au combat contre mon or-thographe…. Puppy !
Pairing : Surprise
Statut : Two-Shot
Disclamer : Les personnages du jeu Kingdom Hearts ne m’appartiennent pas ainsi que le conte de base écrit par Jakob (1785-1863) et Wilhelm (1786-1859) Grimm
Publié en 1812 dans les Contes d'enfants et du foyer.
Rating : K Voir T
Résumé : Les personnages de KH décident/sont forcés d’interpréter Blanche-neige. Le pro-blème, c’est que quand les rôles sont tirés au hasard il faut s’adapter…
Remarque : Un peu près…Blanche-neige est la deuxième histoire d’une trilogie de nou-velles. Cette trilogie met en scène des personnages issus de différents supports, anima-tions (The Big Four), jeux vidéos (Kingdom Hearts) et littérature (Harry Potter). Le premier est déjà écrit, posté et complet sous le nom de « Un peu près…Cendrillon » version Cros-sOver Dragon, Les 5 légendes, Rebelle et Raiponce! Dans cette optique, je n’ai pas encore décidé dans quels contes seront les personnages de HP.
Distribution :
Blanche-Neige : Vanitas
La marâtre : Ventus, qui devient le demi-frère de Van
Le miroir : Roxas
Le chasseur : Axel
Nain 1 : Xemnas
Nain 2 : Maitre Xehanort
Nain 3 : Xehanort plus jeune
Nain 4 : Ansem le chercheur des ténèbres
Nain 5 : Terra (Oui y’en a que 5 !)
Le prince : Riku
Le valet : Sora
Narrateur : GodFern/Moi


Oui je sais je devrais plutôt continuer « Un peu près conte de fée » ou finir « Prince of Atlantis », mais j’ai eu un éclair d’inspiration. J’espère que vous me pardonnerez…
Sur ce bonne lecture !


Vanitas -Non mais c’est une blague ? Pourquoi je dois jouer les midinettes ?!
Riku -Parce que pour le rôle il faut avoir les cheveux brun/noir et y’a que toi et Xion ré-pondant au critère.
Vanitas -Alors pourquoi pas elle ?
Ventus - Tirage au sort, comme pour chaque rôle
Roxas – Oui d’ailleurs va falloir faire quelques modif' dans le scénario de base
Sora – Bah pourquoi ?
Axel -Regarde qui fait la belle mère…
Tous – Oh….


Un peu près blanche neige chapitre I

Il était une fois un royaume où quand il neigeait, les flocons, continuellement, tombaient du ciel, légers comme des plumes, et l’hiver semblait éternel face à la mer gelée. Ce royaume était gouverné par un roi respecté de ses sujets. Il avait pour épouse une femme aux yeux bleus comme un ciel sans nuage.
Un jour, alors que la reine cousait, assise devant une fenêtre à l'encadrement d'ébène, contemplant la belle neige au-dehors, elle se piqua le doigt de son aiguille et trois petites gouttes de sang tombèrent sur la neige. C'était si beau, ce rouge sur la surface immaculée, qu'en le voyant, la reine songea : "Oh ! Si je pouvais avoir une enfant aussi blanche que la neige, aussi vermeille que le sang et aussi noire que l'ébène de cette fenêtre !"
Étrangement, 9 mois après, elle eut un enfant qui avait la peau blanche comme la neige, les lèvres vermeilles comme le sang et noir de cheveux comme l’ébène…. Bien sûr le fait que la mère fût brune avec une peau de porcelaine n’y était pas pour rien.
Par malheur, la Reine mourut en le mettant au monde, lui donnent comme nom Lumikki Vanitas d'Anhalt-Zerbst (1) …. Bon pour faire plus simple tous le nommaient Vanitas, ce qui était parfait aux vues de son caractère.

Au bout d'un an, le roi épousa une autre femme qui était très belle. Elle amena avec elle son fils unique, Ventus. Il avait de suite séduit la cour par sa beauté semblable à un ange, sa gentillesse et sa culture dans les sciences, la littérature, la politique et les arts dû à tous les voyages fait avec sa mère.

Hélas, peu après le mariage, le roi mourut à la guerre. Il avait eu le temps avant cela de reconnaître Ventus pour son fils et ainsi le passer du statut de bâtard à deuxième dau-phin.

La mère et le fils possédaient un secret, qui avait la forme d'un miroir, un miroir de vérité. Chaque soir Ventus consultait le miroir et lui posait la même question :
Miroir, miroir au mur, toi qui ne dit que la vérité pur
Dis-moi, dans le royaume
Qui est le plus courtisé ?
Le reflet du miroir se brouillait pour laisser apparaître une forme humaine, au même vi-sage que le jeune prince et vêtu d’un long manteau noir dont la capuche rabattue cachait ses cheveux blonds, et le miroir lui répondait inlassablement:
Vous êtes le plus courtisé, Monseigneur.
Alors Ven était satisfait, car il savait que le miroir disait la vérité.
Le miroir… Le plus jeune avait un jour appris que l’être qui y vivait répondait au nom de Roxas. Ce dernier y avait été enfermé par punition, mais quelle punition ? Personne ne savait.

Vanitas cependant grandissait jour après jour et devenait toujours plus beau et plus fort ; ainsi quand il eut 17 ans, il était beau comme le jour et bien plus plus charismatique que le jeune prince. Et quand Ventus, un jour, questionna son miroir :
Miroir, miroir au mur, toi qui ne dis que la vérité pur
Dis-moi, dans le royaume
Qui est le plus courtisé ?
Le miroir répondit :
Monseigneur, ici vous êtes le plus courtisé,
Mais le charisme de Vanitas entraînera le peuple à sa suite.

Le prince sursauta et s’inquiéta. Il voulait gouverner et l’aîné était un obstacle ; à partir de cette heure-là, il ne put plus voir le brun sans que son cœur ne chavire dans sa poitrine. Ce n’était pas par orgueil, mais il savait que l’amour de la violence de Vanitas pousserait le pays au désastre et à la guerre s’il devenait roi. Il appela un chasseur et lui dit :

-Tu vas prendre mon frère et l'emmener au loin dans la forêt ou n’importe où ailleurs, je ne veux plus le voir devant mes yeux. Tu le tueras et tu me rapporteras son foie et ses poumons en témoignage.
-…

-Quoi ?
Rien… Rien… C’est juste que…Axel explique-lui !
-Ce que GodFern essaye de dire c’est que tu fais étonnamment bien le méchant.
-Ça vous surprend ? Franchement Van vient de moi, pour créer un truc pareil faut bien que la pomme ne tombe pas loin du pommier !
-Vu comme ça…. Tu reprends la narration ?

OK ! Le chasseur à la chevelure rouge obéit et emmena le jeune homme ; mais quand il tira son couteau de chasse pour le plonger dans le cœur… innocent et pur de Vanitas ?!
-Quoi t’as un problème avec moi ?
Oui t’es une émanation de ténèbres donc pour le coté gentil et fleur bleue tu repasseras…
- Je peux faire le gentil ! « Oh ! Laisse-moi la vie sauve, mon bon chasseur : je m'enfuirai à travers bois et ne reparaîtrai jamais ! » dit Vanitas des étoiles dans les yeux dignes d’un shojo sorti du club Dorothée.
Il était si ridicule que le chasseur éclata de rire en se tenant les côtes. Le prince en profita pour lui donner un coup qui fait mal dans les régions du sud puis s’enfuit. Axel se dolenta et lui dit :
-Connard ! Si je te revois je te pète la gueule !
Humm … Il lui dit « Sauve toi mon pauvre petit ! » Il était certain, au dedans de lui-même, que les bêtes sauvages auraient tôt fait de le dévorer ; mais il n'en avait pas moins le cœur soulagé d'un gros poids en évitant ainsi de le tuer de sa main ; et comme un marcas-sin passait par là, il l'abattit et le dépouilla rapportant son foie et ses poumons au plus jeune prince, en guise de preuve.
Il fallut que le cuisinier les mît au sel et les fît cuire, après quoi Ventus les mangea, en croyant se repaître du foie et des poumons de Vanitas.
-Mais je ne vais pas faire ça c’est dégueulasse ! C’est du cannibalisme !
Pas le choix c’est dans le conte de base alors ouvre la bouche, une cuillerée pour papa, une autre pour maman etc.

Pendant ce temps, le malheureux Prince avait eu la chance d'apercevoir une toute petite maison aux abords de la ville mais suffisamment avancé dans la forêt pour servir de ca-chette. Avec la subtilité des anglais face à Jeanne d’Arc, il envahit la maisonnette pour s'y reposer. Tout était petit dans cette maison en miniature, mais quand on vie dans un pa-lais, la comparaison est impossible à exprimer. Il y avait une table qui était déjà mise, avec sa nappe blanche et 5 assiettes ayant chacune leurs couverts et un verre à vin. Cinq lits s'alignaient côte à côte le long du mur, impeccables, parés de beaux draps blancs et frais.
Vanitas avait si grand-faim et si terriblement soif qu'il prit et mangea un petit peu dans chaque petite assiette, puis but le vin dans chaque verre et se resservit à boire. Après, comme il était fatigué de s’être noyé dans l’alcool, il voulut se coucher, et resta un mo-ment ainsi avant de finalement s'endormir.

Les maîtres du logis ne rentrèrent chez eux que lorsqu'il fit nuit noire. C'était les cinq albi-nos Xemnas, Maitre Xehanort, Xehanort plus jeune, Ansem le chercheur des ténèbres et Terra qui venait de passer du coté obscur de la serrure. Ils allumèrent leur petite bougie et s'aperçurent, à la lueur de la chandelle, que quelqu'un était entré chez eux. Tout n'était pas parfaitement en ordre ni exactement comme ils l'avaient laissé en partant.
- Qui s'est assis sur ma chaise ? demanda le premier.
- Qui a bu mon vin ? fit le second.
- Qui a sali partout ? dit le troisième.
- Qui a cassé la porte ? s’étonna le quatrième
- Qui est cette personne dans mon lit ? questionna le cinquième
Les 4 autres accoururent et s'écrièrent tous, les uns après les autres :
-C’est qui ce salaud sans-gêne ?
Tous, sauf le cinquième, toutefois, qui arriva devant son lit et vit Vanitas plongé dans le sommeil.
Leur joie était si grande qu'ils lancèrent un seau d’eau glacé dans le lit où il dormait. Le choc réveilla le jeune homme
- Comment t'appelles-tu ? Demanda le plus vieux
- Je m'appelle Vanitas, je suis l’héritier de ce pays, leur répondit-il.
- Comment es-tu venu dans notre maison ?
Il leur raconta que son frère avait voulu le faire mourir, mais que le chasseur lui avait lais-sé la vie sauve et, ne sachant où aller, il avait trouvé refuge dans leur maison.
- Veux-tu surveiller notre demeure ? lui demandèrent les cinq décolorés. Tu monteras la garde et tireras sur tous ceux qui veulent nous cambrioler, nous pourrions te garder avec nous et tu ne manquerais de rien.
- OK j’ai rien de mieux à foutre ! dit le brun.
Et il resta avec eux.

À suivre …

Lumikki est la traduction finnoise de blanche-neige. Je trouvais ça assez ironique étant donné que lumi rappelle le mot lumière pour Van et d'Anhalt-Zerbst est le nom de jeune fille de l’impératrice Catherine II de Russie. C’est elle qui m’a servie de modèle pour la manière de régner de Ven….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(Fanfic) Un peu près … Blanche-neige TwoShot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fanfic] Lorsque la Lune sourit
» fanfic phoenix wright
» Les Liens de l'Âme (Fanfic YGO - AtemxYugi)
» si près et pourtant si loin.
» Ya du monde près d'Angers ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fandom français de Kingdom Hearts :: Fanmade :: Fanfiction :: Les fictions-